Vannes. Police et gendarmerie veillent à la sécurité routière

Jeudi 31 octobre 2019, dans l’après-midi, des policiers et gendarmes ont effectué, aux entrées de Vannes, des contrôles routiers. Une action conjointe entre services qui tend à se renouveler.

Au carrefour de Tréalvé, neuf policiers, dont quatre motards, ont contrôlé les papiers des véhicules, de 15 h à 16 h 30, avant de gagner un autre point de contrôle.
Au carrefour de Tréalvé, neuf policiers, dont quatre motards, ont contrôlé les papiers des véhicules, de 15 h à 16 h 30, avant de gagner un autre point de contrôle. | OUEST-FRANCE
Jeudi 31 octobre 2019, plusieurs contrôles routiers axés sur la vitesse ont été menés en différents points à Vannes-Saint-Avé, Saint-Nolff, Plescop… par la gendarmerie et la police nationale.

Ces opérations ont été organisées dans le cadre du « plan départemental de renforcement des actions en matière de sécurité routière » mis en place par le préfet depuis septembre 2019.

Pour rappel, l’un de ces contrôles a fait l’objet d’une information publique préalable sur les comptes des réseaux sociaux de la gendarmerie, de la police nationale et du préfet.

Côté police, à deux points de contrôle, 845 véhicules ont été contrôlés pour la vitesse (par jumelles radar, ce qui explique le grand nombre) : 25 infractions ont été relevées.

Côté gendarmerie, plusieurs points de contrôle ont été mis en place à Plescop et Saint-Nolff. 50 véhicules ont été contrôlés : 20 infractions ont été relevées par un radar embarqué, deux infractions concernent la vitesse, deux l’usage de téléphone au volant, un défaut de ceinture conducteur, un contournement par la gauche d’un rond-point.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.