Val-d’Oise : il poignarde son ex-compagne et se jette dans le vide

8064021_742231aa-6c1d-11e9-b71a-fc0d7ff7bde6-1Bouqueval, ce mercredi. L’entrée de la rue du Tour-du-Parc où l’agression s’est produite mardi 30 avril, en fin d’après-midi

Les violences conjugales ont fait une nouvelle victime. Une femme est entre la vie et la mort après avoir été poignardée à Bouqueval par son ex-petit ami qui s’est ensuite donné la mort à Goussainville.

Peut-être moins d’une heure après avoir poignardé son ex-compagne à Bouqueval, il a enjambé la fenêtre de son appartement de Goussainville et s’est jeté dans le vide. Cet homme de 38 ans a trouvé la mort au pied de sa tour des Grande-Bornes alors que sa victime était évacuée en urgence absolue par le Samu à l’hôpital Georges-Pompidou à Paris. C’est là qu’elle a été admise entre la vie et la mort puis opérée. La victime, âgée de 31 ans, se trouve, ce mercredi, dans un état qualifié de « très critique ».

Une petite rue pavillonnaire tranquille de Bouqueval, en fin d’après-midi, mardi. Il est aux alentours de 17 h 30 lorsque l’homme et la femme, venus en voiture, se disputent à l’entrée de la rue du Tour-du-Parc. Dans des circonstances encore imprécises, l’homme aurait, selon des témoins, frappé la victime à coups de poing avant de sortir un couteau et de lui porter un coup de couteau dans la région du thorax.

« J’ai vu la dame s’écrouler sur le trottoir devant chez moi »

L’agression s’est déroulée devant un des premiers pavillons de la rue, sur le trottoir. Grièvement blessée, perdant son sang, la victime a réussi à marcher jusqu’au n° 10 de la rue où elle s’est effondrée. « J’ai vu la dame s’écrouler sur le trottoir devant chez moi, rapporte une habitante. Elle était consciente. Elle saignait beaucoup. Elle était blessée aux bras mais surtout au niveau du thorax. »

Un moniteur d’auto-école de Goussainville, qui revenait déposer à son domicile le fils d’un voisin après sa leçon, a dépasser le couple et vu dans son rétroviseur l’agression, selon la résidente. « Il s’est arrêté, il est descendu de voiture pour venir en aide à la personne. Il a voulu la faire monter dans sa voiture pour l’emmener à l’hôpital mais elle en était incapable. Elle saignait beaucoup mais il n’a pas (…)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Source : News Yahoo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.