Une patrouille de gendarmerie attaquée. Une femme gendarme frappée à coups de pierre

Renault_Trafic_CRS_autoroutière_2016_-_2

Lundi une patrouille de gendarmerie s’est retrouvée face à une vingtaine d’individus en Nouvelle-Calédonie sur l’île d’Ouvéa.

Plusieurs jeunes étaient en état d’ébriété. Le groupe a expliqué aux trois gendarmes qu’ils attendaient leurs adversaires pour se venger d’un meurtre. Mais la situation a soudainement dégénéré quand un individu a porté un coup de poing au visage de l’adjudante-chef.

La gendarme a utilisé du gaz lacrymogène pour se défendre et faire reculer l’individu mais les jeunes ont commencé à se déchaîner sur eux. Les trois gendarmes ont été attaqués mais l’adjudante a été spécialement prise pour cible.

Elle a été passée à tabac par les assaillants. Frappée à la tête avec une pierre. La voiture de patrouille a également été incendiée.

Par chance, trois gendarmes hors-service qui passaient par là par hasard sont intervenus et ont mis en fuite les agresseurs.

L’adjudante-chef a été grièvement blessée à la tête et prise en charge par les secours. Un autre gendarme a également été blessé. Six suspects ont été interpellés et placés en garde à vue précise

Source : Actu pénitentiaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.