Une femme à sa tête. De nouveaux gendarmes à la brigade du Merlerault

De gauche à droite : l’adjudant Stéphanie Chollet, Adrien Subrini, Damien Jourdin et le lieutenant Damien Malet.

De gauche à droite : l’adjudant Stéphanie Chollet, Adrien Subrini, Damien Jourdin et le lieutenant Damien Malet. | Ouest-France

 

Les effectifs de la communauté de brigades de Gacé, qui regroupe les brigades de proximité de Vimoutiers, Gacé, Exmes et le Merlerault, sont pratiquement au complet.

Pour la première fois, la brigade du Merlerault est commandée par une femme. Stéphanie Chollet, 37 ans, originaire de Mont-Saint-Aignan (Seine-Maritime) a été formée à l’école de gendarmerie de Montluçon (Allier), avant d’intégrer la brigade de Tilly-sur-Seulles (Calvados). L’adjudante est officier de police judiciaire.

Le gendarme Damien Jourdin, lui, est arrivé à la brigade le 1er juillet. Après une formation de gendarme auxiliaire à l’école de Montargis, il a connu sa première affectation au peloton autoroutier de Pont-l’Évêque (Calvados). Originaire d’Essay, il est passé par l’école du Mans, avant une affectation à l’escadron mobile de Cherbourg.

Enfin, le gendarme Adrien Subrini, âgé de 29 ans et originaire du Val-d’Oise, a fait sa formation à l’école de gendarmerie de Chaumont. Il a été affecté pour un premier poste à la brigade de Vimoutiers, en mai.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.