Une ex-gendarme poursuivie pour le vol de 260.000 euros

Une ex-gendarme de 27 ans, soupçonné d’avoir dérobé 260 000 euros sur un site du convoyeur de fonds Loomis a été remise à la justice française © MaxPPP

Elle est soupçonnée d’avoir dérobé 260 000 euros sur un site du convoyeur de fonds Loomis, également son employeur. C’était au mois d’octobre, à Arcueil, en région parisienne. Une ex-gendarme de 27 ans a été arrêtée en Belgique et remise à la justice Française, poursuivie pour vol en réunion…

Son avocat l’assure, elle voulait se rendre, c’était sa décision. La jeune femme de 27 ans a été arrêtée mi-mai à Charleroi, en Belgique, avec son compagnon, après 6 mois de cavale et un coup à la Toni Musulin.

Le 10 octobre dernier, 260 000 euros disparaissent chez Loomis, à Arcueil. Rapidement, les soupçons se portent sur elle. Ancienne gendarme, elle travaille pour le convoyeur de fonds depuis 7 mois, elle est chargée de compter les billets. Seulement, d’après les enquêteurs, elle parvient à remplacer les billets par des blocs de papier et à s’enfuir avec l’argent caché dans son sac à main.

Quelques jours plus tard, les douaniers turcs font une découverte. Près de la frontière avec la Bulgarie, ils arrêtent une femme et son compagnon : 245 000 euros en petites coupure sont cachés dans la doublure de leurs vêtements. L’argent est saisi, mais la justice turque les laisse repartir… Jusqu’à l’interpellation du couple, en Belgique, il y a deux semaines. Mise en examen pour vol en réunion, la jeune femme a été incarcérée à la prison de Fresnes. Son conjoint, lui, est poursuivi pour recel de vol aggravé..

par Lorélie Carrive

Source : France Info

Note de la rédaction de Profession-Gendarme :

Encore une fois et pour faire vendre du papier on met en cause la Gendarmerie de manière erronée et fausse…. Étonnamment cette fois-ci c’est France Info, par l’intermédiaire de Lorélie Carrive, une prétendue “journaliste” qui s’y colle…

Madame , je vous invite vous aussi, avant de vouloir « égratigner » les gendarmes ou la Gendarmerie, a réviser le code de déontologie des journalistes ainsi que La Charte des devoirs professionnels des journalistes français dont voici les liens.

La radio EUROPE 1 a elle eu l’honnêteté de ne pas titrer comme vous l’avez fait  mais comme ceci : “Vol de 260.000 euros à la Loomis : un couple interpellé“.

Dans ce dernier article on y apprend que “Employée au comptage des billets à Arcueil. Cette ancienne gendarme adjointe volontaire, originaire du sud de la France, travaillait à l’époque des faits au centre-fort de la Loomis à Arcueil, dans le Val-de-Marne.”

Reconnaissez madame Lorélie Carrive qu’ici la relation des faits est un peu plus honnête et qu’il était inutile d’égratigner la Gendarmerie Nationale pour vendre votre papier.

Ronald Guillaumont

président de L’Association

Professionnelle Gendarmerie (APG)

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *