Un policier de la PAF Roissy a mis fin à ses jours

La police nationale déplore un 12ème suicide dans ses rangs.

Mickaël H. a mis fin à ses jours ; il avait 50 ans et était brigadier-chef à la Police de l’Air et des Frontières de Roissy.

Il a retourné son arme de service contre lui à son domicile de Saint-Martin-Longueau dans l’Oise dimanche après-midi.

Source : Police et Réalités

Un policier de 50 ans se suicide à Roissy. Deux autres tentent de le faire dans le Nord

C’est une hécatombe dans la police nationale. Depuis le début de l’année, 12 policiers se sont suicidé. Mickaël H. est le douzième. Il a décidé de mettre fin à ses jours ce dimanche.

Dimanche 30 janvier 2022, Mickaël, Brigadier-Chef, âgé de 50 ans, a décidé de se donner la mort. Affecté à la Police au Frontière (PAF) de Roissy, il a été découvert inanimé à son domicile situé à Saint-Martin-Longueau dans l’Oise.

Il a utilisé son arme de service pour commettre l’irréparable annonce l’association FFOC. Nous apportons à sa famille, ses collègues et amis, nos plus sincères condoléances.

Deux policiers nordistes tentent de se suicider

Ce week-end, un policier de Valenciennes et une policière adjointe de Douai ont tenté de mettre fin à leurs jours. Ils ont été sauvés in extremis. Nous leur apportons notre soutien sans failles.

Une ligne d’écoute est disponible pour les fonctionnaires victimes d’agressions ou de menaces au 08.00.95.00.17, tous les jours, de 5 heures à 23 heures et une cellule de soutien psychologique est aussi ouverte 24h/24 au 08.05.23.04.05. Les appels sont anonymes, confidentiels et gratuits.

Si vous avez des idées suicidaires, en parler peut tout changer. Appelez le 3114, écoute professionnelle et confidentielle, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Appel gratuit.

Source : Actu Pénitentiaire

Commentaire recommandé :

SPQR dit : 1 février 2022 à 18 h 46 min

Certains demandent pourquoi autant de suicides dans les FDO. Je parle en tant qu’ancien de la tenue , 25 ans de voie publique dont 17 de police secours .
Ce qui pousse au pire c’est l’effet d’accumulation. La capacité de tout encaisser n’est pas sans limite alors quand les gouttes se rajoutent les unes au autres, arrive un moment ou le vase déborde. Le bleu de base est coincé entre sa vie pro et sa vie de famille.

La première mettant souvent à mal la seconde . Je me souviens d’un jour où mes enfants m’avaient fait remarquer que je ne le leur parlais jamais de mon travail suivi de la question  » tu as fait quoi aujourd’hui ? » .

Réponse ; « j’ai réglé les problèmes des gens et le type qui a eu un accident de moto ce matin est mort avant midi « . On a pas trop envie de parler de ça à ceux qu’on veut protéger , alors on stock en silence . Le flic c’est la serpillère de la misère humaine on ne l’appelle pas pour fêter une naissance ou un diplôme, on l’appelle quand on est dans la merde et c’est à lui de la nettoyer . Entendons nous bien je parle de la police du quotidien, pas du MO.

Tout ça laisse des traces profondes, au point que certaines sont indélébiles . je me souviens toujours du nom du petit garçon de 5 ans que j »ai ramassé au pied de son immeuble au début des années 90 à Villeurbanne , tombé du 5° étage : il s’appelait Damien D. J’entends encore des hurlements de sa mère qui revenait de chez le boulanger et qui a perdu son enfant pour une baguette de pain .

Et combien de nom et de visages sont gravés dans la mémoire au cours d’une vie de flic . Tous ces traumas se rajoutent à la perversité du système , à la tyrannie d’une certaine frange de la hiérarchie, aux ordres à la con , aux complications de la vie de famille quand un divorce vient semer la chaos dans ce champs de ruine qu’est devenu la vie d’un bleu.

Je ne cherche pas la compassion et je ne me lamente pas , ce boulot c’était mon choix, j’assume . Mais je peux comprendre que les plus faibles , les plus meurtris , les plus seuls en arrivent à mettre un terme à ce foutoir malsain par la solution finale . Je leur souhaite juste de trouver la paix et le repos de l’âme dans leur nouvelle demeure .

bandeau-Asso-APG-1024x91 Resized

L’Association Professionnelle Gendarmerie (APG) présente à sa famille et à ses collègues  ses sincères condoléances.

Depuis le 1er janvier 2022 à ce jour, 13 Policiers, 1 Gendarme se sont donnés la mort. Nous publions ci-dessous une liste qui, nous nous l’espérons, ne s’allongera pas comme l’année dernière.

bougie-carree600x400

4 janvier 2022, 1 policier (réserviste) 61 ans, affecté au commissariat de Besançon (25)

14 janvier 2022, 1 gendarme, Yann P. 40 ans, Brigade de Fumay (08)

14 janvier 2022, 1 policière, 23 ans affecté à Lille (59)

14 janvier 2022, 1 policier, Arnold 22 ans, compagnie de garde de l’Élysée Le Kremlin-Bicêtre (94)

15 janvier 2022, 1 policier, 30 ans affecté à la BRIF au sein de la DRPJ (77)

18 janvier 2022, 2 policiers, 36 et 43 ans, affectés à LILLE (59) et Strasbourg (67)

21 janvier 2022, 1 policier, affecté à la CRS de Pau (64)

23 janvier 2022, 1 policier, 22ans, affecté à la BST15 de Marseille (13)

27 janvier 2022, 1 policier, affecté au Commissariat de RENNES (35)

29 janvier 2022, 1 policier, Samuel D., était un policier en fonction à Valenciennes (59)

29 janvier 2022, 1 policier, Pascal M., major de police de 55 ans, en fonction à Herblay (95)

30 janvier 2022, 1 policier, Mickaël, 50 ans à la Police au Frontière (PAF) de Roissy (95)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.