Je suis un gendarme réfractaire, condamné à de la prison avec sursis

30 janvier 2022 Philippe Rousset

Il existe des gendarmes atypiques. Nous en avons rencontré un en la personne de Philippe Rousset…

Gaulois réfractaire, je suis tout ce que la gendarmerie ne veut plus

Riposte Laïque : Vous êtes un gendarme quelque peu atypique, et apparemment peu apprécié de votre hiérarchie. En dehors d’une candidature aux législatives 2017, sous les couleurs du Siel, en quoi vous êtes-vous distingué ?

Philippe Rousset : Je suis devenu tout ce que la gendarmerie ne veut pas. Elle veut bien des gendarmes de couleur ou des musulmans même naturalisés récemment (moins d’un an). Le Français en gendarmerie n’est plus français, mais est un simple citoyen, un Français de papier, peu importe qu’il soit indigéniste noir ou qu’il haïssent les chrétiens ou les athées, ou les femmes, il sera toujours mieux vu qu’un sale gendarme blanc nationaliste.

En réalité la gendarmerie, comme la police, comme l’armée en général, a subi l’imposition du vivre ensemble à marche forcée. On peut même dire qu’elle est petit à petit remplacée par toutes ces chances pour la France. Lorsque j’entends le discours démoralisé et désappointé de mes collègues recruteurs en école il y a de quoi.

Si l’on s’élève contre la doxa des droits de l’homme, du vivre ensemble imposé et contre notre grand remplacement, nous devenons le pire ennemi de la hiérarchie.

Le gendarme d’aujourd’hui doit supporter et accepter cela, et en plus, doit se soumettre à Pfizer sans dire un mot, en trouvant normal que la vaccination soit obligatoire en gendarmerie mais pas en police.

D’autre part depuis la mandature de Macron, je me suis distingué en passant M. BENALLA au TAJ (Traitement des antécédents judiciaires) ce qui m’a valu réprimande.

Pendant les gilets jaune, j’ai fait savoir que jamais je n’interpellerai un individu porteur de lunettes et de masque (Je n’ai pas eu a le faire). Par contre pour avoir assisté aux différentes manifestations de décembre en observateur (Arc de triomphe) je peux vous assurer avoir vu des véhicules de police déposer les futurs casseurs avec cagoules et barres de fer.

Savez vous qu’a chaque service de présence ou de contrôle de manifestant Gilets Jaunes, chaque gendarme chaque mois touchait environ 75 euros sous forme de prime. Cela n’est il pas de la corruption ?

Au début de la crise sanitaire je n’y ai pas cru et j’ai contesté les chiffres officiels. Je me suis élevé contre le placement en sédation automatique sans autre traitement qui assurait la mort du patient. Je me suis trouvé seul comme d’habitude. En fait je n’ai jamais cru au discours de cette macronie ni des médias, des ARS, des médecins soumis a Big pharma et Pfizer ou de notre hiérarchie soumise au grand remplacement et au vivre ensemble quoi que ça coûte.

Quant aux chiffres officiels lorsque je disais qu’une corruption généralisée étaient en cours avec le paiement des laboratoires des médecins  des pharmacies par Amely et les ARS en cas de découverte de cas positif ou de vaccination, on m’a pris pour un imbécile, une fois de plus. Or une enquête journalistique indépendante par exemple par un journaliste du groupe BOLLORE  ou diligentée par le parlement pourront le confirmer.

En Août 2021 suite à mon audition par mes collègues de la BR de MOULINS, je me suis place en maladie, après avoir informé ma hiérarchie que je demandais une mutation dans un poste sans contact du public, car je refusais de me faire vacciner. J’ai indiqué que je ne comprenais pas que la gendarmerie puisse ne pas voir qu’elle imposait d’appliquer une loi liberticide et non constitutionnelle. J’ai été placé des le lendemain en suspension pour une durée de 4 mois et je me suis placé en maladie de août 2021 à janvier 2022.

J’ai donc été condamné à 3 mois de prison avec sursis par des juges politisés

Riposte Laïque : Vous venez de passer au tribunal, ce qui est quand même rare pour un gendarme. Pouvez-vous nous dire ce qui vous est reproché, qui a déposé plainte contre vous, comment s’est passé le procès, et surtout comment s’est-il terminé ?

Philippe Rousset : L’audition par la BR de MOULINS correspond à des posts Facebook de mars à juin 2021. A cette époque on avait les manifestations de la bande Traoré et le locataire de l’Élysée qui disait que la France n’avait pas d’histoire et que l’Afrique était notre avenir. J’ai notamment écrit ceci : « Macron la grosse merde qui dit tout et son contraire. Un idéaliste qui n’a rien compris à la France, a son histoire et ses origines. Un pourfendeur de la France celte, gauloise, franc, burgonde, etc. etc. mais sûrement pas mondialisée et africanisée »

Cela a fait tilt sur la plateforme Pharos et ils ont imprime et enregistré tous mes post en public. Ils ont transmis leur constatations au parquet de Montluçon en informant bien sur le DG qui en a informé l’imam Darmanin, qui en a peut être informé l’intéressé.

Au final j’ai été convoqué le 25/01/2021 a 14 heures, pour insulte au président de la république et incitation à la haine pour les deux posts suivants:  » Bravo l’Italie la seule équipe de blancs qui fout la misère au musulmans Turcs, trop bon et qui va battre l’équipe d’Afrique soutenue par le gouvernement Français » puis « Hitler avait raison de dire que la France s’était vautrée dans le métissage et avait signe le début de sa fin ».

Comme vous pouvez le constater il n’y a aucune incitation à la haine seulement une constatation de personnes d’origines africaine et une citation dans « mein kampf » qui correspond assez justement a ce qu’est la France, ce mélange de peuples qui la mènera a sa perte.

Bien sûr le tribunal a tiqué sur l’emploi d’une citation de Hitler, quoi qu’elle ne fut pas une incitation a la haine, mais tant pis cela voulait dire que j’adoubais l’oeuvre entière de Hitler. Quand a l’équipe de France il est interdit de dire que les gens qui la compose ne sont pas originaire du même continent c’est de la discrimination. Voyez ou en en est !

Enfin le tribunal a voulu me convaincre que de parler d’africain de blancs et de noirs était une preuve de racisme.

J’ai donc précisé que DE GAULLE avait dit il peut y avoir etc. etc. mais que j’essayais vaille que vaille de défendre nos origines indo européennes civilisationnelles et que je me battais contre ma disparition avec ce vivre ensemble non voté et ce grand remplacement qu’il est interdit de nommer.

Le Parquet a donc demandé trois mois de prison avec sursis et 500 euros d’amende et trois ans inéligibilité. Ahurissant, incroyable. Un mois de prison avec sursis pour chaque post. Alors qu’il n’y a aucune incitation à la haine, d’appel a la violence ou au meurtre. C’est donc la dictature des magistrat du Syndicat de la magistrature qui a frappé. Déformant à volonté le littéral de chaque phrase et considérant que de penser ainsi était un délit. J’ai finalement, après avoir établi un  réquisitoire contre Macron, été condamné a trois mois avec sursis et 600 euros d’amende. Mon avocat Karim Ouchik a fait ce qu’il a pu (notamment éviter inéligibilité)  mais tout était décidé d’avance. J’HALLUCINE !Une condamnation politique, une suppression du droit a l’expression, un déni de droit d’une sévérité extrême lorsque l’on sait que Nick Conrad qui voulait assassiner tous les blancs a été condamné en première instance à 5000 euros d’amendes avec sursis  !

IL EST CLAIR QUE NOUS VIVONS DANS UNE DICTATURE DE LA PENSÉE ET UNE DICTATURE SANITAIRE. CA COMMENCE A FAIRE BEAUCOUP. UNE INTERDICTION DE NOUS DÉFENDRE NOUS LES GAULOIS CONTRE CE GRAND REMPLACEMENT

J’ai de sérieux doutes sur le déroulement des élections, en France

Riposte Laïque : Chose encore plus étonnante pour un gendarme, vous paraissez remettre en cause la manière dont se déroulent les élections, dans notre pays, et vous semblez penser qu’en France, il pourrait, dans les préfectures, se dérouler des choses aussi graves que celles qui ont permis à Biden de voler son élection, aux Etats-Unis.

Philippe Rousset : Exactement, j’ai étudié ce qui s’était produit en 2017 et il apparaît que devant la kabbale médiatique anti-Le Pen et le fait qu’une heure avant 20 h0 des organes de presse russes et belges donnaient Marine avec 2 points d’avance et qu’une heure plus tard elle se retrouvait avec 2 points de retard, et donc seconde après ce premier tour, macron atteignant ainsi le chiffre presque exact que lui donnait les sondages ainsi que Marine. Ensuite j’ai été candidat aux législatives et je me suis rendu compte que personne n’allait à la réunion préfectorale du Lundi. J’ai cherché à savoir comment étaient traités tous les bordereaux des différentes mairies. Il y avait donc bien un logiciel mais personne n’a voulu me répondre sur son nom. J’ai donc retrouvé après recherches personnelles qu’un logiciel appelé Scylt de naissance espagnole avait été utilisé en France puis aux Etats-Unis, et ce depuis 2012 dans de nombreux autres pays. Un logiciel qui permet de configurer sa carte électorale locale et par conséquent d’être configuré au profit d’un candidat en utilisant les vases communiquant ou en inventant des votants inscrits mais qui ne seraient pas venus votés. Nous savons tous que les préfets valsent tous les 5 ans, pour avoir de bons petits soldats. En 2017 ils étaient déjà au pli de Valls, pro vivre ensemble, grand remplacement, et ont bien sur configuré ce logiciel pour favoriser Macron et les candidats de la Macronie ce qui expliquerai ce raz de marée.

Lorsqu’il y a contestation sur un ou plusieurs bureaux on recompte les votes du bureau, raison pour laquelle la gendarmerie rapatrie tous les plis en préfecture chaque dimanche d’élection. Mais dans ces conditions personne ne demande de réviser l’entièreté des votes d’une circonscription et même dans ce cas des erreurs de décomptage peuvent être invoquées,  un arrondissement de perdu mais combien d’autres gagnés. Vous voyez bien que tout est opaque et qu’il faut faire entrer la lumière sur ce qui se passe en préfecture le jour des élections…

Lorsque l’on voit ce qui s’est passé aux Etats-Unis à l’époque il commence aujourd’hui a se révéler la vérité puisque les dix grands électeurs de BIDEN on étaient annulés au Wisconcin. On a  découvert que des morts et des votants fantômes avaient votés

Riposte Laïque : Où en êtes-vous, professionnellement, après toutes ces péripéties ?

Philippe Rousset : Ce jour je suis choqué par ce dénis de justice j’ai donc fait appel et je quitte l’institution le 01/03/2022. Ce n’est pas possible de travailler dans une institution qui valide l’application de lois inconstitutionnelles et liberticides. Je recherche un post de responsable de service en entreprise ou régional ou départemental en Auvergne ou en Rhône-Alpes ou dans le sud sud est (Niveau Bac + 2/3)

Ne comptez pas sur la police ou la gendarmerie pour vous défendre

Riposte Laïque : Comment se comportent vos collègues avec vous, et qu’avez-vous pensé de l’épisode de la vaccination obligatoire, dans votre profession ?

Philippe Rousset : Comme je l’ai dit précédemment, personne ne valide mon explication des choses concernant le covid, au point que je suis le seul non vacciné sur ma compagnie. Ne comptez pas sur les gendarmes ou la police ou l’armée ils sont tous vaccinés. Tous obéissant aux chartes de vivre ensemble et donc interdit de s’opposer au grand remplacement. Vaccinés  sous contraintes mais ils n’ont pas une once d’honneur, ce sont tous des soumis, à de trop rares exceptions, ils acceptent tout, pourvu qu’ils puissent garder leur poste. Je suis un cas unique et non représentatif de toute la profession.

Macron veut imposer le vote par correspondance

Riposte Laïque : Comment voyez-vous les échéances présidentielles qui s’annoncent ?

Philippe Rousset : Comme je vous l’ai dit Macron est sûrement illégitime comme sa majorité. A la vue de la façon dont il oblige à la vaccination et la duplicité des politiques et de leur politique, ils vont surement interdire les non vaccines de se rendre dans les bureaux de vote, ou faire traîner les stats de contamination avec le sous variant B2 qui expliquerai la fermeture des bureaux de vote, et ce, afin d’imposer le vote par correspondance. Et la vous avez compris  ( Je le dis depuis le début du covid )

Riposte Laïque : Souhaitez-vous ajouter quelque chose, Philippe ?

Philippe Rousset : Oui je souhaite être reçu par M. PRAUD ou M. BERCOFF. Il est important très important de demander a ce que la lumière soit faite sur ce qui se passe en préfecture et quel logiciel est utilise.

Il est important que M. ZEMMOUR ou Mme LE PEN annulent la loi Pleven et assure une grâce présidentielle en cas d’élection de tous les condamnes politiques pour incitation a la haine ou insulte au président de la république

Enfin je m’impliquerai pour celui ou celle qui acceptera de dénoncer cette possibilité de fraude en préfecture grâce au logiciel SCYLTE.

Je suis triste car j’aimais mon métier mais depuis 20 ans on a vu la justice devenir de plus en plus laxiste on a l’impression d’être inefficaces et on a peur d’utiliser notre arme tout en ayant de plus en plus d’obligation procédurales et de pesanteur administrative (Informatiques). De plus l’évolution de la gendarmerie tend a infantiliser la population. Je pourrais vous faire un autre papier la dessus mais il est certain que dans les années à venir, nous allons connaitre de grosses difficultés, car nous incluons dans nos effectifs de plus en plus de diversité et de chance pour la France qui ont un niveau scolaire et de connaissances historiques et de savoir vivre insuffisant.

Propos recueillis par Jeanne Bourdillon

Source : Riposte Laïque

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.