Un obus ramené à la gendarmerie de Montélimar

Un particulier qui faisait des travaux dans sa maison a découvert un obus de mortier ce lundi et il a eu le mauvais réflexe de le transporter jusqu’à la gendarmerie à Montélimar dans la Drôme.

Les obus et munitions ramenés à la gendarmerie de Valence fin 2013 Florence Beaudet © Radio France

Surtout si vous trouvez un obus, ne le déplacez pas! C’est le rappel des gendarmes de la Drôme après un nouvel incident ce lundi. Un particulier a découvert un obus de mortier lors d’un chantier dans sa maison. Croyant bien faire, il l’a ramené à la gendarmerie de Montélimar.

Un périmètre de sécurité est aussitôt mis en place. Heureusement très vite, les gendarmes constatent que l’obus ne présente pas de danger, son dispositif d’amorçage étant hors d’usage. Il a été placé en lieu sûr en attendant les démineurs de Lyon.

Un risque d’explosion

Cet évènement n’est pas le premier. Il y a un an et demi déjà, en décembre 2013, un drômois avait ramené plusieurs obus et munitions à la gendarmerie de Valence (notre photo). Le colonel Hebert, patron des gendarmes de la Drôme, rappelle donc la règle de base: ne pas toucher ces engins et appeler le 17

Lire la suite : France Bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.