Un nouveau patron des motards de la gendarmerie des Côtes-d’Armor

P18036347D3514055G_px_640_Le capitaine Bruno Raimon est nouveau patron de l’Escadron départemental de la sécurité routière.© Jean-Yves Hinault

Le capitaine Bruno Raimon dirige depuis le début de ce mois d’août l’Escadron départemental de la sécurité routière des Côtes-d’Armor. Il succède au capitaine Olivier Le Bec affecté en Guyane.

Ce n’est pas un novice qui commande depuis le début du mois l’Escadron départemental de la sécurité routière des Côtes-d’Armor. « J’ai une longue carrière liée à la sécurité routière. J’ai commencé après un passage en gendarmerie mobile en 1989 au peloton d’intervention du Maine-et-Loire » explique le capitaine Bruno Raimon.

En Guyane

Il succède au capitaine Olivier Bec, affecté en Guyane, à la tête de l’escadron départemental de la sécurité routière. Il arrive d’Orléans où il a été durant quatre années commandant en second de l’EDSR du Loiret. Âgé de 55 ans, il est né dans le Poitou-Charentes. Mais c’est dans le pays vendéen que se situent les racines de ce fils de gendarme.

23 morts

Il va diriger un effectif de 68 hommes répartis dans plusieurs unités : les pelotons motorisés de Plénée-Jugon, Guingamp et Saint-Brieuc et les brigades motorisées de Loudéac et d’Évran.Sa priorité ? « Faire baisser les nombres d’accidents, de blessés et de tués sur les axes principaux et secondaires du département ».Pour l’heure, les chiffres de la mortalité routière affichent une légère hausse. « Après l’accident mortel samedi sur la RN 12 à Yffiniac, nous sommes à 23 morts depuis le début de l’année, au lieu des 22 à la même époque en 2017 ».

Source : Ouest-France  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.