Un médecin généraliste nous apporte son témoignage après une injection Pfizer

Quelque soit le niveau social, dans beaucoup de familles, le fait de croire ou de ne pas croire aux “bienfaits” de la vaccination Covid et au Passe Sanitaire apporte son lot de conflits. Il y a ceux qui croient l’ensemble des médias Mainstream, BFM, LCI, CNews et tous les autres “menteurs” et il y a ceux qui recherchent et veulent savoir la vérité… Qu’on appelle couramment des “Complotistes”.

Il y a ceux qui croient aux bonnes intentions de nos dirigeants et de nos élus et il y a ceux qui se rendent compte que ces derniers s’engraissent en nous tondant la laine sur le dos…

Il y a les “Gentils” qui s’imaginent que la Vie n’a pas de prix et il y a les “Autres” pour qui justement votre vie a un prix et se calcule en fonction des sommes qu’ils pourront engranger sur votre dos…. Le Gentil ne peut pas seulement imaginer la noirceur de l’esprit des “Autres”…

Tout ceci pour vous dire que l’un de mes amis Médecin m’a apporté son témoignage que je publie ci-dessous :

Une proche médecin à Caen, m’a persuadé que le vaccin était inoffensif, alors j’ai pensé qu’il s’agissait peut-être d’un placebo privé de tout effet biologique.

Je suis donc allé me faire vacciner sans la moindre appréhension le lundi 2 août.
Dès la première nuit je me suis senti très mal, réveil à 3h du matin trempé de sueur, oppression, cœur rapide et extrasystoles fréquentes. Et il y avait sur moi une odeur insupportable.

Le lendemain, j’avais du mal à monter les deux étages pour rejoindre ma chambre, avec toujours cette odeur corporelle bizarre, très pénible, et j’étais un peu oppressé.
Cela a duré une dizaine de jours, réveils chaque nuit en sueur, odeur insupportable, indescriptible, un peu comme si j’avais partagé mon lit avec un animal sauvage (je n’ai pas d’autre comparaison!).
Ces effets ont pratiquement disparu autour du 15 août.

Je ne suis pas étonné qu’il y ait des dégâts et même des morts, je suppose que cette protéine spike est toxique, et qu’elle change la signature olfactive des individus, l’odeur corporelle. Les effets que j’ai ressentis ne sont pas ceux d’un vaccin, mais d’une molécule toxique, en quantité variable selon les individus, l’heure d’injection et autres paramètres divers.

Si j’exerçais encore en médecine générale, je pratiquerais chez mes patients vaccinés un contrôle biologique au bout de 2 ou 3 jours pour rechercher de tels effets toxiques:
    – Créatinine : impact sur la fonction rénale,
    – CRP : test d’inflammation,
    – Transaminases : test d’inflammation hépatique,
    – gGT : test rétention hépatique,
    – Enzymes musculaires : atteinte musculaire (mitochondriale ?)
    – d-dimères et coagulation

C’est un minimum, au plus simple. Il faudrait aussi surveiller la fonction respiratoire et le système cardio-vasculaire (baisse de la pO2 ou survenue de troubles du rythme).

Mes symptômes et mon sens clinique me disent que cette injection a un impact morbide qui n’a rien à voir avec le système immunitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *