Un gendarme de Bourg-Achard se suicide

deuil-gendarmerie2

Les faits se sont déroulés dans la nuit du 30 au 31 juillet.

Les faits se sont déroulés dans la nuit du 30 au 31 juillet. | Archives Jérôme Fouquet / Ouest-France / photo d’illustration

Dans la nuit du 30 au 31 juillet, un gendarme du peloton motorisé de Bourg-Achard dans l’Eure aurait mis fin à ses jours avec son arme de service dans son logement de service.

Un gendarme du peloton motorisé de Bourg-Achard se serait suicidé avec son arme de service, rapporte Normandie-Actu.

Les faits se seraient déroulés dans son logement de service dans la nuit du 30 au 31 juillet 2016. Le gendarme de 42 ans était seul dans son habitation. Ce sont ses collègues qui l’ont découvert.

L’acte désespéré ne serait pas lié à des conditions de travail mais à des motifs personnels.

Une cellule d’écoute psychologique a été mise en place par la gendarmerie pour épauler les militaires. Une enquête est menée par une brigade de la compagnie de gendarmerie d’Évreux pour valider la thèse du suicide.

Source : Ouest-France
Profession Gendarme présente à sa famille et à ses camarades ses sincères condoléances

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.