Un ex-gendarme mis en examen pour avoir commandité des vidéos de viols en “live”

c0fb861fd0bbc4bd0dd2022f10e6edb9

NANCY – L’ancien gendarme a été mis en examen pour avoir commandité et visionné des vidéos de viols et d’agressions sexuelles de mineurs tournées en direct depuis les Philippines

NANCY – L’ancien gendarme a été mis en examen pour avoir commandité et visionné des vidéos de viols et d’agressions sexuelles de mineurs tournées en direct depuis les Philippines.

Placé en garde à vue lundi, le suspect – un ancien officier de gendarmerie de 55 ans de Meurthe-et-Moselle, selon L’Est Républicain -, a été mis en examen pour « complicité de viol et d’agression sexuelle sur mineur de 15 ans » et placé sous contrôle judiciaire, a indiqué François Pérain, procureur de la République de Nancy.

L’enquête a démarré par un signalement du Homeland Security Investigation (HSI), agence fédérale américaine compétente en matière d’abus sexuels sur mineurs qui a indiqué à l’Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP) qu’un Français, en l’occurrence l’ex-gendarme, était « commanditaire d’actes de viols et d’agressions sur mineurs de 15 ans commis aux Philippines courant 2017-2018 », selon François Pérain.

Un scénario d’agression pour « 15 à 60 dollars »

Le HSI était tombé sur la piste du Français après l’examen de « supports numériques et informatiques saisis » chez un suspect aux Philippines qui avait diffusé sur internet « des scènes d’agressions sexuelles et de viols de mineurs en live streaming », c’est-à-dire en direct, toujours selon François Pérain. Cette pratique consiste à « diffuser en direct sur internet et de façon payante des vidéos d’abus sexuels, notamment sur des enfants (…) majoritairement pré-pubères », phénomène apparu en 2012 aux Philippines, indique le procureur.

Via des plateformes de discussions, et moyennant un paiement allant de « 15 à 60 dollars », clients et fournisseurs choisissent le « profil » de la victime et conviennent d’un scénario (…)

Lire la suite sur 20minutes

Source : News Yahoo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *