Un attentat islamiste aurait été déjoué juste avant l’acte 1 des Gilets jaunes

attentat-terroriste-gilets-jaunes

Un groupe terroriste intitulé « ça va saigner le 17 » aurait été neutralisé par nos collègues de la Sous-direction antiterroriste (SDAT) le 13 novembre dernier.

C’est une interception de SMS suspect qui aurait conduit à l’interpellation de trois individus radicalisés à Saint-Etienne.

Les trois mis en cause auraient été en relation avec deux détenus lyonnais en possession de téléphones portables depuis leurs cellules.

L’un des deux détenus pourrait-être le commanditaire de l’opération.
Cette information a été confirmée ce matin par Christophe Castaner sur France 2.

France Police – Policiers en colère regrette que les forces de l’ordre impliquées dans les maintiens de l’ordre découvrent, en même temps que le grand public, la confirmation de cette information révélée par Le Parisien il y a maintenant plus de trois mois..

Accessoirement, le fait que des terroristes puissent tranquillement téléphoner depuis leurs cellules pour préparer gentiment un attentat semble ne choquer personne..

Source : France Police

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.