Templeuve-en-Pévèle Un trafiquant de cannabis confondu par la vidéosurveillance

L’homme avait réussi à échapper à un contrôle de gendarmerie. Mais les images de vidéosurveillance ont permis de l’identifier et de retrouver sa trace. Reconnu être à la tête d’un réseau de vente de cannabis aux alentours de la rue du Béguinage, il a été condamné à de la prison ferme.

http://lvdnena.rosselcdn.net/sites/default/files/dpistyles_v2/ena_16_9_extra_big/2017/08/14/node_204199/31166787/public/2017/08/14/B9712875886Z.1_20170814115131_000%2BGLQ9JOAGD.2-0.jpg?itok=IENJHGnW

L’individu interpellé a reconnu être à la tête d’un trafic de stupéfiant. Photo archives La Voix

L’affaire début le 31 juillet dernier. Les policiers municipaux, dans le cadre de leurs fréquents contacts avec la gendarmerie, communiquent un renseignement intéressant recueilli au cours de leur service. Des transactions liées à un trafic de stupéfiants se dérouleraient aux abords de la rue du Béguinage de Templeuve-en-Pévèle.

L’identité d’un suspect présumé qui pourrait être à la tête de ce trafic est livrée aux forces de l’ordre. Le 31 juillet, un 4×4 circulant en direction de Templeuve-en-Pévèle commet un refus d’obtempérer rue du Joncquois à Cappelle-en-Pévèle, alors que les gendarmes cherchaient à le contrôler.

Malheureusement, les militaires n’ont pu relever l’immatriculation du véhicule. À la vue des gendarmes, le passager avant du véhicule semble paniquer et prend la fuite en se débarrassant d’un sachet en plastique contenant un kilo de cannabis. Le paquet sera retrouvé ultérieurement par un particulier qui remettra le colis odorant à la gendarmerie.

Le fuyard est identifié comme celui qui animerait le trafic de cannabis à Templeuve-en-Pévèle. La vidéosurveillance va jouer un rôle déterminant dans cette affaire. Les gendarmes demandent aux policiers municipaux de pouvoir visionner les vidéos afin d’identifier le véhicule en fuite.

Une démarche payante. Grâce à l’immatriculation du véhicule révélée par les images de la vidéosurveillance, le propriétaire de la voiture est identifié, tout comme la conductrice ayant commis le refus d’obtempérer. De surcroît, les images montrent également le fuyard ayant réussi à esquiver le contrôle. Celui-ci sera finalement interpellé le lendemain, le 1er août, et placé en garde à vue. Ce dernier a reconnu être à la tête d’un trafic. Il a été déféré au parquet à l’issue de sa garde à vue.

Jugé en comparution immédiate, il a été condamné à 18 mois de prison dont 16 avec sursis et 24 mois de mise à l’épreuve. Il a été incarcéré à la maison d’arrêt de Sequedin. L’enquête a permis d’identifier une dizaine de consommateurs qui ont été entendus.

Les caméras, un auxiliaire précieux

En 2016, la gendarmerie a pu élucider plusieurs affaires de vols, commises à différents endroits de la Pévèle, en consultant, a posteriori, les images capturées à Templeuve-en-Pévèle. Sur la simple base d’un signalement de voiture suspecte, après un vol commis dans une ferme de Phalempin, les enquêteurs ont pu relever le numéro d’immatriculation du véhicule en consultant les données capturées par les caméras templeuvoises. Mieux, sur les quatorze signalements effectués par les policiers et les gendarmes en 2016, les auteurs de la moitié de ces faits ont pu être identifiés.

Source : La Voix du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.