Tempête Eleanor : de nombreuses chutes d’arbres en Seine-et-Marne

Trilport, ce mercredi matin. Des agents du département interviennent depuis 8 h 30 sur la D 17, au niveau de la forêt de Montceaux-lès-Meaux, pour dégager des arbres tombés sur la chaussée. LP/Alexandre Arlot

La tempête Eleanor souffle sur la Brie depuis mardi soir. Dans la nuit, de nombreux arbres ont été déracinés par les rafales irrégulières. Des routes ont été coupées. Des câbles électriques ont été arrachés. Mais aucune victime n’est à déplorer ce mercredi matin.

Les gendarmes, policiers, pompiers et agents du conseil départemental effectuent de nombreuses interventions liées à la tempête Eleanor, dans toute la Seine-et-Marne, ce mercredi matin. Dans la nuit de mardi à mercredi, les rafales de vent ont dépassé les 100 km/hen peu partout dans le département et jusqu’à 134 km/h à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. Les forces de l’ordre recensent notamment de nombreuses chutes d’arbres sur le réseau routier. Aucun blessé n’est cependant à déplorer.

Dans les secteurs urbains, les services de police comptabilisent notamment des arbres tombés sur la chaussée dans la nuit de mardi à mercredi. Dans le sud du département, sur la D 606, à Bois-le-Roi ; sur la D 148 à Montigny-sur-Loing ; à Samois-sur-Seine, quai des Plantes ; à Vernou-la-Celle-sur-Seine, rue du Montoir ; à Dammarie-les-Lys, chemin du Halage. Dans le centre à Émerainville, avenue de l’Europe ; à Pontault-Combault, rue du Pré-Saint-Martin ; à Pontcarré, sur la D 21. Et dans le nord de la Seine-et-Marne, sur la N 3, à Claye-Souilly ; sur la D 404 à Villevaudé ; sur la D 17, dans la traversée de la forêt de Montceaux-lès-Meaux, à Trilport ; à Mitry-Mory, rue de Villeparisis, sur la D41e et la D 401 à Montgé-en-Goële.

Lire la suite : Le Parisien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.