Suicide du policier à Angoulême : Il venait d’apprendre qu’il allait être interdit d’exercer

Le 22 septembre 2022 nous vous informions du suicide d’un collègue Policier de 45 ans à Angoulême :

Ce jour nous en savons un peu plus sur les causes ayant entrainé ce suicide :

Suicide du policier à Angoulême : Il venait d’apprendre qu’il allait être interdit d’exercer

On en sait un peu plus sur le drame qui s’est déroulé à Angoulême ce mardi soir et le suicide d’un policier.

Le fonctionnaire, âgé de 45 ans et père de trois enfants, a mis fin à ses jours au commissariat avec son arme de service. Pour les collègues de Karim “Il était discret et d’une gentillesse incroyable”. L’émotion est grande car pour tous, le lien entre le drame et le travail du policier est établi.

En effet, selon la Charente Libre, le fonctionnaire exerçait en Brigade Anti-Criminalité (BAC) en région parisienne. Poursuivi dans une affaire d’interpellation mouvementée, il venait d’être condamné à six mois de prison avec sursis.

Comme l’explique le quotidien régional, il venait d’apprendre qu’il allait être frappé d’une interdiction d’exercer d’un an. Selon des proches il n’avait pas été notifié officiellement mais en avait eu connaissance. Pour ses collègues, “les faits condamnés n’étaient juste que le quotidien d’un flic”. Une sanction que vivait très mal le policier.

Source : Actu Forces de l’ordre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.