Quelques Faits Divers présentés par Actu Forces de l’ordre

Anzin : Un policier dans un état critique après avoir été violemment fauché par un individu en voiture refusant d’obtempérer

Le policier était positionné à un barrage afin de stopper le chauffard.

Un fonctionnaire de police a été grièvement blessé ce lundi soir à Anzin après avoir été percuté de plein fouet par un individu à bord d’une voiture à la suite d’un refus d’obtempérer.

Les faits se sont produits vers 23 heures quand une course-poursuite s’est engagée avec la douane à la suite du refus d’obtempérer. Une patrouille de la BAC a été appelée en renfort et a placé en barrage au niveau d’un rond-point. Mais l’individu a décidé de prendre le giratoire à contre-sens et a percuté un jeune policier de 29 ans.

Christian, a été pris en charge par les secours. Il est dans un état critique rapporte BFMTV. Il a été transporté au centre hospitalier de Valenciennes. Selon le syndicat Alliance Hauts-de-France, son pronostic vital n’est pas engagé.

Le policier a été grièvement touché aux jambes et au dos et souffre de plusieurs fractures. Son coccyx est potentiellement cassé. Il fait partie du groupe de sécurité de proximité de Valenciennes, d’après Matthieu Valet, porte-parole du syndicat indépendant des commissaires de police (SICP),

L’auteur présumé des faits a lui été interpellé après avoir tenté de fuir à pied. Connu des services de police, il avait en sa possession des stupéfiants.

Source : Actu Forces de l’ordre

Gendarme condamné pour avoir combattu en Ukraine. Une pétition ouverte pour demander sa réintégration

© Page facebook : Kevin Bonkendorf Photographie

Un gendarme de 25 ans a été condamné à Lille au mois de septembre 2022 pour être allé combattre en Ukraine pendant cinq mois alors qu’il était affecté en Picardie.

Le militaire a été radié des cadres dès son retour en France. Une pétition lancée en ligne demande sa réintégration.

L’affaire a été jugée par la chambre militaire du tribunal judiciaire de Lille, mi-septembre 2022. Un gendarme de 25 ans, affecté en Picardie, a été condamné à deux mois de prison avec sursis et a été radié des cadres pour être parti combattre en Ukraine, où il est né, pendant cinq mois. Il avait été envoyé au front à Kharkiv.

Suite à cette affaire, une pétition a été lancée par un citoyen, sur le site mesopinions.com, pour demander la réintégration du gendarme.

La pétition compte ce mardi 20 septembre, plus de 12.300 signatures.

Source : Actu Forces de l’ordre

Horrible découverte en Meurthe-et-Moselle : Un corps de femme démembré et sans tête découvert

© Kevin Bonkendorf Photographie

Le corps démembré d’une jeune femme a été découvert ce lundi 19 septembre en milieu de journée à Mont-Saint-Martin (Meurthe-et-Moselle).

Selon le parquet de Nancy, “Un corps démembré, sans tête et dénudé, a été trouvé en début d’après-midi ce lundi par un passant aux abords d’un bâtiment désaffecté, en ZUP (zone à urbaniser en priorité, ndlr) de Mont-Saint-Martin”

Le tronc de la victime, “une femme relativement jeune” selon le parquet, sera autopsié prochainement à l’institut médico-légal de Nancy. “C’est une affaire clairement criminelle”, avait précisé plus tôt dans l’après-midi Catherine Galen, procureure de la République de Val-de-Briey, dont le parquet s’est dessaisi au profit de celui de Nancy.

La police judiciaire mène les investigations après la découverte du cadavre dans cette commune située à la frontière avec la Belgique et le Luxembourg.

Jeudi dernier, à une cinquantaine de kilomètres plus au sud, un autre corps sans tête avait été découvert par des promeneurs dans la forêt domaniale de Moyeuvre-Grande, non loin de Val-de-Briey.

La mort de cet homme pourrait remonter à plusieurs mois selon Catherine Galen dont le parquet est saisi de l’affaire. “Aucun lien en l’état” n’existe entre les deux affaires, a précisé Stéphane Javet.

Source : Actu Forces de l’ordre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.