Suicide dans la Gendarmerie à la caserne marguerite à RENNES

deuil-gendarmerie2

Lundi 18 janvier dans l’après midi, l’un de nos camarades a choisi de nous quitter en utilisant son arme de service. Il s’agit d’un gendarme ancien, âgé de 50 ans, marié et père de 3 enfants.

Une enquête est en cours afin de déterminer les causes de ce suicide.

Ouest-France a déjà fait écho de ce drame avec l’article suivant :

OF 2016-01-19

Profession Gendarme présente à sa famille ainsi qu’à ses camarades ses sincères condoléances.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.