Stenay : sondage de la maison familiale par les gendarmes

L’Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie est attendu à Stenay, vendredi 21 février 2014, pour sonder la maison familiale, où trois enfants ont caché la mort de leur père décédé d’une crise cardiaque. Leur mère est toujours introuvable.

© FTV Lorraine / Claire Schaffner

Le procureur, Yves Le Clair, a ouvert une information judiciaire pour disparition inquiétante. C’est le seul moyen légal pour perquisitionner la maison sans l’autorisation du propriétaire.

Les trois enfants, âgés de 11, 9 et 4 ans, sont sans nouvelles de leur mère depuis le 25 juin dernier. Amélie Lagarde, 37 ans reste introuvable, malgré plusieurs avis de recherche lancés par le parquet de Verdun. Ses enfants, un fils et deux filles, vivaient avec leur père, Dominique Sadek. Celui-ci est décédé d’une crise cardiaque dans la nuit du 22 au 23 janvier dernier après avoir fait de gros travaux dans la maison familiale.

Pendant 24 heures, craignant d’être séparé de ses deux petites sœurs, l’aîné a caché la mort du père en les prenant en charge. Ils ont été placés en famille d’accueil. Aucune piste n’a été écartée pour la recherche de leur mère. C’est pourquoi ce jeudi matin, plusieurs équipes de gendarmerie sont sur place.

Demain, l’Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie de Rosny-sous-Bois rejoindra ces équipes pour une perquisition de fond en comble de la maison familiale.

Plus d’informations dans vos éditions régionales

Source : FR3 Lorraine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.