Si ?… Questionnement…

Si se poser des questions aujourd’hui est qualifié de complotisme, alors faudrait-il tout accepter comme parole d’Évangile sans se poser de questions ?  

à la définition « Croire sans se poser de questions » pour des mots fléchés voici quelques définitions similaires :  Croire naïvement, Mordre à l’hameçon, Prendre pour argent comptant, Se montrer bien niais etc… Faites vous parti d’une de ces catégories ???

Alors posez vous les bonnes questions, et se faisant devenez aussi des “complotistes” !

Le texte ci-dessous provient d’un juriste américain…

fc75d88554c1bfade710cba9455d498d

Si les masques fonctionnent – Pourquoi les six pieds?
Si les six pieds fonctionnent – Pourquoi les masques?
Si les deux fonctionnent, pourquoi les verrouillages?
Si les trois éléments ci-dessus fonctionnent – Pourquoi le vaccin?
Si le vaccin est sûr – Pourquoi le protéger avec une clause de non-responsabilité?
Si le vaccin est sûr – Pourquoi ne pas le tester sur des animaux avant de l’utiliser sur des humains?
Si le SRAS-CoV-2 existe – Pourquoi n’a-t-il jamais été isolé?
Si le SRAS-CoV-2 n’a jamais été isolé – Comment développer un vaccin efficace?
Si le test RT-PCR fonctionne – Pourquoi tant de faux positifs?
Si Kary Mullis, l’inventeur du test RT-PCR décédé commodément en août 2019, dit son test ne doit pas être utilisé pour diagnostiquer des maladies infectieuses – Pourquoi l’utiliser pour détecter le SRAS-CoV-2?
S’il y a une épidémie – Pourquoi tant d’hôpitaux vides?
Si un grand nombre de personnes meurent du SRAS-CoV-2 – Pourquoi tant de fausses causes de décès sur certificat de décès?
Si le SRAS-CoV-2 existe – Pourquoi donner aux médecins des incitations financières pour diagnostiquer le SRAS-CoV-2?
Si le récit officiel du COVID-19 est défendable – Pourquoi censurer les gens qui contestent cela ?
Comme avait prévenu Kary Mullis le test PCR ne peut pas être un test fiable…
Les tests utilisés utilisent une amplification de 40* et plus, de ce fait sur une personne saine ils détectent le code ARN du test: Et Voilà comment fabriquer un test qui produira à coup sûr une quantité énorme de faux positif…
* En précisant que beaucoup de labos d’analyse français reconnaissent aller jusqu’à 50 CT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *