Seine-Saint-Denis : Face à l’immobilisme de la Justice, ils expulsent des squatteurs mais vont le regretter

© SICoP – Police nationale Twitter : @PoliceNationale

Une famille de Bobigny, en Seine-Saint-Denis, dont la maison était occupée illégalement depuis trois mois, a décidé d’agir face à l’immobilisme des autorités.

Les enfants de la propriétaire, âgée de 75 ans, ont réuni un groupe de 25 personnes afin de récupérer leur logement. Comme le relate BFMTV, après avoir expulsé les squatteurs, les propriétaires ont découvert une maison transformée en véritable dépotoir, dans un désordre inouï. Celle-ci est envahie par l’humidité.

Tous les membres de la famille ont été placés en garde à vue. La fille de la propriétaire a expliqué, “On a voulu récupérer notre bien et les squatteurs ont porté plainte contre nous. Ils n’ont rien perdu dans tout ça. Nous on a perdu la santé, notre énergie et du temps. Eux n’auront rien, ce n’est pas normal”.

La jeune femme a également expliqué l’ampleur des dégâts, “Là, ce n’est plus envisageable de vivre ici. Tout a été dégradé, on a des travaux énormes à faire, il y en a pour 30-50.000 euros de travaux. Les squatteurs eux en attendant, n’ont rien”.

Toujours en procès pour son action illégale, et alors que les anciens squatteurs vivent toujours à proximité, la famille a dû se résoudre à vendre au rabais leur habitation. Une nouvelle loi doit être présentée le 28 novembre à l’Assemblée nationale pour mieux protéger les propriétaires contre “l’occupation illicite”.

Commentez nos articles ! Vous voulez nous soutenir ? Nous avons besoin d’aide ! MERCI !

Source : Actu Forces de l’ordre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.