[Seine-et-Marne] Vague d’interpellations dans le cadre d’une escroquerie à 1 million d’euros

La gendarmerie a procédé à douze interpellations. Des auteurs présumés d’une escroquerie menée à l’encontre d’un entrepôt logistique et estimée à 1 million d’euros.

gendarme-630x01-630x01.jpg

Les investigations de la brigade de gendarmerie de Meaux et de la brigade de Dammartin-en-Goële ont permis de stopper une vaste escroquerie présumée, rapporte La République de Seine-et-Marne. Ce mardi 15 novembre, dans le cadre d’une commission rogatoire délivrée par une juge d’instruction du tribunal de grande instance de Meaux, les gendarmes seine-et-marnais ont procédé à 12 interpellations.

Celles-ci ont eu lieu en Seine-et-Marne, en Seine-Saint-Denis et dans le Val’d’Oise et portent sur une escroquerie présumée, des vols ou tentatives de vols de fret au préjudice d’ID Logistic, à Saint-Mard, dans le nord de la Seine-et-Marne, une entreprise prestataire de service de CDiscount. Dix personnes ont été placées en garde à vue et deux autres sont entendues en audition libre.

680 téléviseurs haut-de-gamme

Dans le cadre de l’enquête, les gendarmes ont découvert que les infractions portaient principalement sur des téléviseurs haut-de-gamme. Quelque 680 unités pour un préjudice total estimé à 1 million d’euros. Dans un communiqué, la gendarmerie nationale indique avoir mis en cause douze personnes, « agissant en bande organisée, avec des complicités internes. »

Dans le cadre des investigations, de nombreuses perquisitions ont été menées par les gendarmes qui ont mis au jour 10 téléviseurs, une gazinière, des appareils multimédias qui auraient servi dans le cadre des faits et le produit des escroqueries et vols.

Source : Le Pays Briard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.