Sécurité routière. La Gendarmerie du Morbihan renforce ses contrôles sur les routes du département

La Gendarmerie du Morbihan a annoncé le renforcement des contrôles routiers dans le département pendant la semaine du 25 au 1er mai 2016.

La Gendarmerie du Morbihan a annoncé le renforcement de ses contrôles routiers sur les routes du département. (Photo : Gendarmerie du Morbihan)
La Gendarmerie du Morbihan a annoncé le renforcement de ses contrôles routiers dans le département. (Photo : © Gendarmerie du Morbihan)

La Gendarmerie du Morbihan a annoncé lundi 25 avril 2016 sur sa page Facebook le renforcement des contrôles routiers dans le département, pendant la semaine du 25 au 1er mai 2016.

Cette semaine, des actions coordonnées cibleront les voies rapides du Morbihan en alternant des dispositifs visibles et non visibles (gendarmes en véhicules banalisés ou en tenue civile).

La Gendarmerie du Morbihan précise qu’il s’agit de contrôles effectués « dans un but préventif et dissuasif », tout en rappelant que « ces opérations programmées se cumulent avec les postes de contrôle habituels effectués de manière aléatoire par les patrouilles des unités territoriales et motorisées réparties sur l’ensemble du département ».

Prévent° & dissuas° – @gendarmerie #Morbihan vs informe des contrôles prévus cette semaine https://t.co/HrNJA8UTel pic.twitter.com/Etdzb2LBij

— Préfet du Morbihan (@Prefet56) 26 avril 2016

> Lire aussi : Sur les routes, les gendarmes veillent : objectif, sauver des vies

Vitesses excessives et accidents qui peuvent « être évités »

La Gendarmerie du Morbihan met en évidence les efforts que chaque automobiliste peut faire pour diminuer le risque d’accident :

54% de ces accidents ont pour cause la vitesse. Cette vitesse est considérée comme excessive eu égard à la vitesse maximale autorisée ou aux circonstances auxquelles il faut adapter en permanence sa conduite. De même, 90% des accidents constatés sur les voies rapides sont dus à une faute de comportement, ils peuvent par conséquent être facilement évités.

La Gendarmerie morbihannaise souligne qu’en 2015 « 19 accidents ayant entraîné 4 tués et 31 blessés, se sont produits sur les RN24, RN165 et RN166 ».

Source : Le Ploermelais

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.