Sapeurs-pompiers, policiers et gendarmes ne payeront plus les péages

Le décret n’était jamais entré en application. Mais les sociétés d’autoroute et l’Etat viennent de se mettre d’accord pour offrir la gratuité des péages aux services de secours.

IMG_1749-854x641Les services de secours, pompiers, policiers ou gendarmes, ne payeront plus le péage sur les autoroutes. (©Le Réveil)

L’Etat vient enfin de trouver un accord avec les sociétés d’autoroute pour que celles-ci accordent la gratuité des péages à l’ensemble des services de secours : sapeurs-pompiers, gendarmes, policiers, Samu/Smur. 

Dans les faits, cette décision remonte à l’automne 2017, mais le décret n’avait jamais été signé.

Jusqu’à présent, les services de secours ne payent pas le péage s’ils doivent intervenir sur l’autoroute. Mais, comme tout un chacun, ils devaient s’acquitter d’un ticket s’ils étaient amenés à franchir les barrières de péage pour rejoindre leur point d’intervention.

Lire aussi : En Lorraine sur l’A4, voici comment va fonctionner le premier péage sans barrière de France

Une gratuité complète sans compensation

La ministre des Transports, Elisabeth Borne, vient d’annoncer avoir trouvé une solution pour que la gratuité des péages soit complète.

Élisabeth Borne :

Comme je m’y étais engagée, les services de secours en opération bénéficieront bien de la gratuité de péage autoroutier. C’est une mesure de bon sens et d’intérêt général.

Capture d’écran 2019-04-06 à 21.36.19

Ce qui bloquait réside dans le droit de concession des sociétés d’autoroute. En effet, toute perte de revenus doit être compensée par l’Etat.

Mais les sociétés d’autoroute ont finalement accepté d’accorder cette gratuité sans compensation. 

Source : Actu.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.