Saint-Malo. Un double départ à la compagnie de gendarmerie

Le commandant André et son adjoint, le capitaine Dequé, vont quitter la compagnie de Saint-Malo.

Le commandant André et son adjoint, le capitaine Dequé, vont quitter la compagnie de Saint-Malo. | Chassevant Emilie

Les numéros 1 et 2 de la compagnie de gendarmerie vont quitter Saint-Malo. L’un part vers d’autres missions, l’autre à la retraite.

C’est officiel depuis l’inspection annuelle de la compagnie de gendarmerie, qui s’est déroulée jeudi soir. La gendarmerie de Saint-Malo va perdre son chef et son adjoint dans les prochains mois.

Le commandant Sébastien André part vers d’autres horizons professionnels, tandis que le capitaine Bruno Dequé fait valoir ses droits à la retraite.

Retour à la vie civile

Âgé de 36 ans, le commandant André effectue un virage professionnel en quittant la gendarmerie. « Je profite d’un dispositif de transition professionnelle mis en place depuis trois ans par la gendarmerie. Seuls huit candidats sont retenus chaque année et j’en fais partie », explique le commandant.

Ce programme de formation permet aux cadres de la gendarmerie de rejoindre la vie civile. Il s’oriente vers un poste de management en ressources humaines ou vers la direction d’entreprise liée au service à la personne.

Il quittera ses fonctions le 1er juillet et sera remplacé par le capitaine Emmanuel Aubry, adjoint au Groupe d’intervention régional (Gir) de Rennes. Il était arrivé à Saint-Malo en août 2014.

Départ à la retraite

De son côté, le capitaine Bruno Dequé, commandant en second de la compagnie de gendarmerie de Saint-Malo, va partir à la retraite le 1er mai, après trente-sept ans de service. Il était arrivé à Saint-Malo en juin 2012, après un poste de chef à la brigade de Lamballe.

Source : Ouest France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.