Saint-Florentin: vaste opération de gendarmerie suite à une tentative de meurtre

Un des immeubles où ont eu lieu les interpellations
Un des immeubles où ont eu lieu les interpellations

C’est un juge d’Auxerre (Yonne) a qui déclenché l’opération après une tentative d’homicide le 26 juillet dernier dans le quartier de la Trécey. Hier, la gendarmerie a déployé un hélicoptère, deux équipes cynophiles et 130 hommes pour interpeller onze personnes, toutes placées en garde à vue.

Le 26 juillet 2015, un dimanche, un homme de 40 ans se présente à la gendarmerie de Saint-Florentin (89), blessé. Il affirme que 4 individus cagoulés lui ont tiré dessus alors qu’il circulait en voiture dans le quartier. Il s’agit de tirs de carabine à plomb. L’homme souffre de blessures légères.

L’enquête pour tentative de meurtre est immédiatement confiée à la section de recherche de Dijon. Hier les interpellations ont eu lieu dans différents immeubles du quartier de la Trécey, mais aussi en centre-ville. Parmi les personnes arrêtées, certains seraient déjà connus des services de police, selon des voisins. Un voisinage qui dénonce des incivilités régulières sur fond de trafics.

Les gardes à vue qui ont débuté hier matin pour les 11 personnes interpellées peuvent durer 48 heures. Les enquêteurs cherchent à déterminer les responsabilités de chacun dans la tentative d’homicide. D’après le parquet d’Auxerre, les “objectifs” de l’opération de gendarmerie étaient “nombreux“. Il pourrait s’agir d’établir des liens entre cette affaire et des pratiques illicites, comme le trafic de stupéfiant.

Le quartier de la Trécey compte un millier d'habitants - Radio France

Source : France Bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *