Rostrenen. Un patron de bar grièvement brûlé après un cambriolage

769_2019042513002672.jpg

L’intérieur du « Bar de la zone » a été ravagé par un incendie. (Photo Jean Paul Le Menez)

Le gérant d’un bar de Rostrenen (22) a été grièvement brûlé après le cambriolage de son commerce, dans la nuit de mercredi à jeudi.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, aux alentours de minuit, des cambrioleurs se sont introduits dans le Bar de la Zone, à Rostrenen, et dans les bureaux de la société Combustibles d’Armor qui le jouxtent. Leur butin, pour l’heure non évalué, semble avoir été des moindres.

Mais la « visite » ne s’est pas limitée au vol. Concomitamment au cambriolage, un incendie s’est déclaré dans le bar alors que le patron de l’établissement dormait à l’arrière. Pris au piège, il a dû briser la vitrine avec ses pieds pour s’extraire des flammes.

Grièvement brûlé, l’homme, âgé de 56 ans, a été transféré par les pompiers de Rostrenen au centre hospitalier de Carhaix, dans un premier temps. Si, vu de l’extérieur, le bâtiment ne semble pas avoir subi trop de dégâts, l’intérieur a, en revanche, été totalement détruit.

Feu accidentel ou criminel ?

Au total, une vingtaine de pompiers, issus des casernes de Rostrenen, Saint-Nicolas-du-Pélem et Callac, ont été mobilisés pour vaincre le sinistre et porter secours à la victime.

Les gendarmes de la communauté de brigades de Rostrenen ont bouclé les lieux pour les besoins de l’enquête qui débute. Ils vont notamment devoir déterminer si le feu est d’origine accidentel ou criminel.

Dans la même nuit, à une vingtaine de kilomètres de là, la clinique vétérinaire du Haut-Corlay a, elle aussi, été victime d’un cambriolage. Les enquêteurs, qui sont au début de leurs vérifications, se refusent, pour le moment, à lier les deux faits.
Source : Le Télégramme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.