Ribemont: un homme en fuite, la gendarmerie stoppe les recherches (mise à jour)

Une quarantaine de gendarmes, assistés d’un maître chien et d’un hélicoptère ont sillonné la campagne autour de Ribemont pour retrouver un fuyard. Celui-ci reste introuvable.

308879400_B976447609Z.1_20150904190955_000_GJG54IVD2.1-0.jpg

La voiture du fuyard est totalement détruite par l’accident. (photo Philippe Filtopoulos, CLP)

Un important dispositif de gendarmerie a été déployé ce vendredi midi entre Ribemont et Séry-lès-Mézières. Un homme aurait refusé un contrôle de gendarmerie et pris la fuite en voiture. Les militaires l’ont poursuivi sur le CD 13 en direction de Séry-lès-Mézières. Roulant à vive allure, il a doublé une fourgonnette, mais il a fallu qu’il se rabatte rapidement sur la voie de droite car venait en face un autre véhicule. À cet instant, il a perdu le contrôle de sa Peugeot 406 et a été percuté par l’arrière par la camionnette qu’il venait de doubler. Sa voiture étant réduite à l’état d’épave, il en est sorti pour s’enfuir à pied dans les bosquets bordant la route départementale.

Les gendarmes ont déployé un important dispositif. Une quarantaine de gendarmes du Psig (Peloton de Surveillance et d’intervention de la gendarmerie), des brigades territoriales de Saint-Quentin, Guise et Ribemont, des BMO de Gauchy et de Laon, du peloton d’autoroute de Laon, de deux équipes cynophiles et d’un hélicoptère, ont été mobilisés. Malgré ces effectifs, l’individu n’a pas été découvert et le dispositif a été levé. L’enquête a été confiée aux gendarmes de la BMO de Gauchy.

Source : Aisne Nouvelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.