RENDEZ-NOUS NOS FRONTIERES !

VPFMalgré la crise sanitaire grave et contrairement à tous nos voisins européens et au bon sens le plus évident , le Président hors sol Emmanuel Macron, eurofanatique borné, a jusqu’à ce jour, refusé de rétablir nos frontières nationales.

Les frontières ne sont pas synonymes de « repli sur soi » ou de « rejet des autres » comme les tenants du politiquement correct, politiciens, journalistes et idéologues progressistes sectaires le répètent à longueur de temps.

La frontière est avant tout une limite protectrice. Elle est l’obstacle que l’on peut laisser franchir ou au contraire la marque physique d’une volonté de cloisonnement.

Ces notions ne sont pas intangibles et ne s’appliquent pas forcément de la même manière dans tous les domaines et à tout le monde.

La frontière est l’expression de la volonté du peuple souverain, la possibilité de choisir ce que l’on accepte et ce que l’on refuse. Ainsi, les Français, seuls maîtres chez eux devraient pouvoir user de ce droit fondamental à gérer qui entre ou sort de leur pays, qui paye ou ne paye pas de taxe douanière…

La remise en place de nos frontières ne signifie pas la construction d’un mur infranchissable, muraille désuète dans un siècle de globalisation tous azimuts mais simplement la possibilité de savoir, de contrôler, de surveiller les mouvements humains, matériels, financiers, avec pour objectif la conservation du bien commun et l’application réelle des choix du peuple.

Lire la suite : Volontaires Pour la France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.