Relecq-Kerhuon. Après le vol, il trouve refuge à la gendarmerie

Photo d'illustration Le Télégramme

Photo d’illustration Le Télégramme

Mis en fuite par le propriétaire de la maison qu’il cambriolait, un homme de 23 ans s’est enfuit en escaladant un muret… qui donnait sur la cour de la gendarmerie !

C’était la semaine dernière et les gendarmes du Relecq-Kerhuon vaquaient. D’un coup d’un seul, ils remarquent un homme en train d’escalader le mur extérieur de la caserne, puis de retomber dans la cour. Ils interpellent le loustic, bien émêché qui est blessé à la main. Il est donc conduit vers l’hôpital d’où il sort.

Mais quelques jours plus tard, un homme vient remettre à la même brigade une tablette et un ordinateur portable qui avaient été volés… dans la maison jouxtant la gendarmerie.

L’escaladeur de 23 ans, habitant Brest est donc convoqué à nouveau puis interpellé, avant d’être placé en détention provisoire. Mis en fuite par le propriétaire de la maison qu’il cambriolait, il n’avait pas calculé que les voisins n’étaient autres que les gendarmes…
Source :  Le Télégramme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.