QUATRIÈME REICH – Pourquoi, réellement, les nazis ont gagné la guerre (VIDÉOS)

c’est intéressant et permet de voir certaines choses avec un autre éclairage que celui scolaire. On savait que les US avaient récupéré quelques chercheurs nazi mais là il s’agit de récupération à grande échelle avec financement et super-structures déplacés par anticipation de la défaite apparente.

En ce jour de commémoration du 8 mai 1945, il fait toujours bon comme chaque année d’exposer une des plus grosses escroqueries de tous les temps.

OUI, les allemands ont été vaincu militairement en Europe en 45.

NON, les nazis n’ont pas perdu la guerre mais l’ont en réalité gagné d’une manière beaucoup plus subtile.

Les nazis ont perdu la guerre en Europe en 1945 mais l’ont gagné au Pôle Sud en 1947 (Opération Highjump).

Les nazis dirigent le monde EN COULISSE depuis 75 ans et tentent toujours d’instaurer leur « Grand Reich millénaire ».

La chose la plus dangereuse sur Terre aujourd’hui, ce n’est pas Daech. Ce n’est pas l’Irak. Ni la Russie. Ni la Chine. Ni le Covid-19.

C’est une poignée de fanatiques religieux composée de banquiers, d’industriels et de nazis qui ont continué à développer leur programme spatial secret en Argentine et en Antarctique après la guerre et qui continuent de pousser leur idéologie de supériorité raciale et leur agenda mondialiste consistant à détruire les états nations pour instaurer un système gouvernemental mondial totalement centralisé sous leur contrôle.

C’est un groupe de gens qui agissent en secret qui échappent au contrôle du peuple, du Congrès ou du président, et qui ont développé des technologies très avancées depuis des décennies qui pourraient mettre fin à la pauvreté, aux maladies, à l’endettement et nettoyer l’environnement du jour au lendemain.

Le résultat, c’est que nous sommes dans une crise sans le savoir. Parce que ces projets sont cachés.

Les nazis ont gagné la guerre à bien des égards, aspects et de bien des façons. Cependant, cela ne relève pas de la pensée historique dominante. Il donc faut creuser profond pour apercevoir la vérité.

Le fait choquant, c’est que les leaders nazis de haut rang, la technologie, l’argent, les armes et les gens (ingénieurs, scientifiques et techniciens) ont été escortés en toute sécurité hors d’Allemagne avant mai 1945, fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe.

Avant et pendant la guerre, les nazis avaient établi des bases en dehors de l’Allemagne. En 1944, conscients de leur défaite imminente, ils trouvèrent un moyen de secrètement sortir leur argent. Quand je dis que, les nazis ont gagné la guerre, je ne veux pas dire nazi comme terme figuratif ou comme terme général pour décrire les fascistes ou les autoritaires.

Je veux parler des nazis originaux actuels du 3ème Reich de 1933 à 1945 en Allemagne, des dirigeants du NSDAP (traduit comme le Parti ouvrier national-socialiste allemand), par opposition aux Allemands de base qui les ont suivis et bien sûr du reste des Allemands qui ne l’ont pas fait.

L’histoire traditionnelle n’en a aucune idée mais saviez-vous que le personnel nazi, la technologie, l’argent, les armes et l’idéologie ont été escortés en sécurité hors d’Allemagne avant mai 1945?

Les nazis ont toujours eu des amis en haut lieu dès le début (comme nous le verrons plus tard) et ces mêmes pouvoirs ont fait en sorte que le personnel, la technologie et l’idéologie Nazis survivent dans d’autres lieux et de différentes manières (que ce soit par invitation et infiltration, ou en continuant discrètement) – comme c’est le cas jusqu’à aujourd’hui.

Voir la vidéo sur le lien ci-dessous

https://odysee.com/$/embed/abovemajestic/0501b960cf140f5721e5d6a557143b6640412fb3?r=EBmUMj24iUEJZRMer35qukA9MqnQusjY

Comment les nazis ont gagné la guerre : l’organisation Bormann, le Reich en exil et les multinationales cachées

Les nazis ont peut-être “officiellement” perdu la Seconde Guerre mondiale mais les plus grands se sont échappés – et leur influence se poursuit encore aujourd’hui. En plus d’infiltrer les rangs de la CIA, de la NASA et d’autres agences gouvernementales américaines (sur invitation), les nazis en exil ont mis sur pied un vaste réseau économique composé de 750 sociétés dans des pays neutres.

Ce n’était pas dû à Hitler mais plutôt à Reichsleiter (directeur de l’Empire) Martin Bormann, un génie de l’organisation et secrétaire personnel de Hitler. L’Organisation Bormann contrôle les grandes entreprises allemandes et exerce une influence considérable en Amérique.

Bormann, connu sous le nom de “Brown Eminence”, a fui avec succès l’Europe pour l’Amérique du Sud et a administré un “Reich en exil” dans les années qui ont suivi la guerre. L’or nazi a été apporté au cabinet d’avocats new-yorkais Sullivan and Cromwell (où travaillait Allen Dulles qui est ensuite devenu directeur de la CIA et cerveau de l’assassinat de JFK).

L’or a été fondu et apporté à la Réserve fédérale puis investi dans ces 750 sociétés nazies qui sont devenues une base de la puissance économique Nazie dans les décennies d’après-guerre.

Selon Tony Gosling, qui traite de ce sujet dans cette vidéo, un banquier cité par Manning a qualifié l’Organisation Bormann de “la plus importante accumulation de pouvoir monétaire au monde sous un seul contrôle dans l’histoire”.

Elle contrôlait les grandes entreprises allemandes, la République fédérale elle-même, une grande partie de l’Amérique latine et exerçait une influence considérable à l’intérieur des États-Unis. Ces 750 sociétés ont non seulement reçu la richesse liquide de l’Allemagne nazie mais aussi beaucoup d’informations industrielles brevetées et propriétaires.

Herbert Dorsey, dans son livre The Covert Colonization of Our Solar System (La colonisation couverte de notre Système Solaire) dit ceci :

“Otto Skorzeny a financé l’Internationale Nazie. Et, en même temps, il fut employé par la CIA après la guerre ! Il a aidé Martin Bormann à récupérer le butin nazi déposé dans les pays neutres pour cette organisation.”

“L’idée originale est venue non pas de Skorzeny mais de Martin Bormann, le secrétaire privé d’Hitler. Lors d’une réunion secrète à l’Hôtel Rotes Haus, à Strasbourg, le 10 août 1944, Bormann rencontre des industriels allemands de premier plan. Ils se rendirent compte que l’Allemagne perdrait la guerre et élaborèrent des plans pour un monde d’après-guerre.”

“Ils commencèrent immédiatement à transférer l’argent, des machines-outils, de l’acier spécial et des plans de technologie de pointe vers des pays neutres pour être utilisés après la guerre… ”

“Skorzeny était le neveu de Hjalmar Schacht par alliance et les deux hommes ont participé à la création de l’Internationale Nazie.”

“Le financier du Troisième Reich, Hjalmar Schacht, a conseillé les industriels sur la manière de camoufler leurs avoirs sur papier. Otto Skorzeny s’occuperait du transfert physique de cette richesse. Les deux hommes connaissaient les secrets du trésor nazi, l’endroit où il se trouvait, comment il était arrivé là, qui le contrôlait et à quoi il était destiné.”

“De plus, Otto Skorzeny était l’homme le plus important dans l’organisation Organization der Entlassene SS Angehorige (ODESSA – Organization pour la libération des anciens membres SS). ODESSA devint une partie importante de l’Internationale Nazie et aida les criminels de guerre nazis à échapper à la justice…”

Comment les nazis ont gagné la guerre : le réseau d’évacuation (Ratlines) du Vatican et les banques suisses

De nombreux chercheurs comme John Loftus ont exposé les liens très étroits qui unissent les Nazis et le Vatican. Le Vatican (avec des investisseurs britanniques et américains) a aidé à construire le 3ème Reich après la défaite de l’Allemagne lors de la Première Guerre mondiale et a donné de l’argent directement à Hitler.

À un moment donné, cependant, Hitler se retourna contre le Vatican et saisissa tous leurs biens allemands en leur disant qu’il les rendrait au compte-goutte s’ils restaient silencieux. Le Vatican mis en place des Ratlines (réseaux d’évasion) qui permirent à de nombreux criminels de guerre nazis notoires de s’échapper après la Seconde Guerre mondiale.

Nouveau siège de l’OTAN à Bruxelles

En attendant, si vous pensiez que la Suisse était vraiment neutre, réfléchissez à nouveau. Une grande partie de la Suisse est germanophone après tout et, culturellement, elle est très similaire à l’Allemagne. La Suisse était “neutre” seulement de nom car elle cacha des tonnes d’argent Nazi (volé) dans ses banques pendant toute la durée de la guerre.

Avec tant de personnel nazi de haut rang et d’argent nazi volé échappant aux Alliés à la fin de la Seconde Guerre mondiale, ils ont gagner la guerre d’une certaine manière. Et ce, même si l’Allemagne a elle-même été conquise et capturée par les forces alliées.

Comment les nazis ont gagné la guerre : des armes sophistiquées basées sur une technologie hors du commun

Aucune compréhension du nazisme ou de la Seconde Guerre mondiale n’est complète sans comprendre dans quelle mesure l’ingéniosité allemande a été le moteur des progrès technologiques mondiaux dans les années 1930. L’Allemagne est depuis longtemps réputée pour son excellence en ingénierie. Bien qu’elle soit une nation plus petite que la France, la Russie et les États-Unis, l’Allemagne domine le monde.

Dès le début de la guerre, on s’aperçut rapidement que la technologie allemande appliquée à l’armement, aux sous-marins, aux avions, à la métallurgie et à d’autres industries était plus sophistiquée que celle de ses ennemis du temps de guerre. Cela lui permit de prendre le dessus entre 1939 et 1941.

En plus de la technologie terrestre développée, les Allemands avaient aussi accès à la technologie n’étant pas de ce monde.

Lire la suite : Divulgation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.