Enorme !!! regardez la date d’imprimerie de l’affiche du Passe Sanitaire…

Si vous avez mal vu alors regardez cette capture d’écran :

En haut à gauche de la photo, date d’impression 20 Janvier 2020, avant la première vague de Covid les affiches étaient déjà prévues pour la 4ème vague….

On nous prend vraiment pour des cons !!!

Source : Rumble

TOUT ETAIT PLANIFIE AN AVANT
Capture écran de la vidéo ci-dessus

L’un de nos lecteurs, Calédarian pour ne pas le citer, vient de poser un commentaire qui a le mérite d’être lu par le plus grand nombre mais qui doit aussi nous inciter à la réflexion :

Vous pouvez avoir raison mais peu importe. Il faut avoir une faible intelligence pour ne pas comprendre que leur pass nazitaire est dans les cartons depuis une date bien antérieure à janvier 2020. La question ne se pose même pas.

On peut les imaginer aisément rire et s’amuser en inventant ce pass nazitaire quand ils préparaient il y a quelques années leur opération covid19. Ou dans leur nouveau monde les gens sains sont les injectés avec un poison génétique détruisant leur immunité naturelle et en capacité de les marquer avec un numéro. Et ou les non injectés deviennent non sains. Toute personne non injectée, est soupconnée de ne pas être saine. Et elle ne peut même pas faire la preuve qu’elle est saine, car par définition elle ne l’est pas. Le non injecté est forcément un danger ambulant pour autrui. Il met en danger la vie d’autrui tout comme celui qui ne porte pas le masque des esclaves.

Soit un homme, une femme, un enfant accepte qu’on lui enfonce un coton tige de 10 cm dans le nez et qu’on lui injecte les nanoparticules directement via la plaque cribriforme à chaque demande de pass, soit il accepte l’injection des nanoparticules et ARNm dans les veines. Seules possibilités d’être sain selon l’oligarchie financière et ses serviteurs politiques dans le monde d’après. Cela fait probablement 10 ans ou plus qu’ils ont imaginé ce pass satanitaire.

Vous êtes sain quand vous acceptez d’être piqué avec un poison, sinon vous n’êtes pas sain.
Et ils se pensent sans doute très intelligents d’avoir imaginé cette inversion. Qui ressemble d’ailleurs au fait de dire aux juifs et résistants entrainés dans les camps que seuls seront bien propres et ayant le droit d’entrer au camp ceux qui seront passés aux douches. Seuls ceux passés dans les douches étaient sains d’après les nazis. Et ils s’amusent encore que certains voient des dates antérieures au déclenchement de covid19 sur des documents et que d’autres viennent leur expliquer que cela ne prouve rien. Il n’y a plus de place au doute depuis un certain temps quant à la planification des crimes commis. Celui qui doute encore est soit un collaborateur, soit faible et victime de la propagande.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.