Quand la guerre lave plus blanc !

A l’appui de ce court article une liste incomplète d’articles dénonçant le nazisme ukrainien avant février 2022 devenu soudainement plus blanc que blanc dirait Coluche. C’est ce changement de pied ou ce retournement de veste de la presse aux ordres qui justifie le titre de l’article.

Je vous invite a lire le texte référencé dans le tweet ci dessous ; il explicite le rapprochement progressif qui se dessine entre le fascisme hard/dur, avoué et le fascisme soft/doux de nos élites kleptocratiques ;

Je m’explique : si vous lisez la presse d’avant le conflit vous vous apercevez que le groupe Azov est bel et bien un groupe nazi de la pire espèce avec référence explicite à Bandera. Mais si vous suivez l’évolution des articles, des titrailles et des désignations vous vous rendez compte qu’au fil du tems Azov est banalisé, intégré, blanchi !

La presse Occidentale est en train de blanchir Azov.

En même temps qu’elle salit et noircit le peuple et les petites gens, la presse occidentale blanchit les nazis puis les magnifie ! Le procédé est ignoble, procédé qui consiste à retirer la merde qui couvre les vrais nazis pour les blanchir et à balancer la merde ainsi collectée sur la gueule du petit peuple.

L’ennui c’est qu’avec les réseaux sociaux tout se sait, tout se garde, tout se vérifie.

Récemment, le New York Times, comme de nombreux autres organes de presse « occidentaux », a changé de langage lorsqu’il rendait compte du bataillon fasciste ukrainien Asov.

Ce qui était autrefois « une organisation paramilitaire néo-nazie ukrainienne » qui, selon le FBI, est notoire pour son « association avec l’idéologie néo-nazie » a d’abord été rebaptisée simplement « extrême droite » avant de devenir aux dernières nouvelles , une « unité normale de l’armée ukrainienne ».

Au fil des ans, de nombreux médias « occidentaux » ont correctement caractérisé les fascistes ukrainiens.

***

Voici une collection incomplète (h/t Antispin) :

15 000 nationalistes ukrainiens défilent pour Bandera , le 1er janvier 2014 – USA Today
Les États-Unis soutiennent-ils les néonazis en Ukraine ? – 25 février 2014 – Salon
Comment l’extrême droite s’est emparée des postes les plus importants dans le vide du pouvoir en Ukraine – 5 mars 2014 –  Channel 4
Maîtrisez les néo-fascistes ukrainiens – 6 mars 2014 – CNN
Nier le rôle de l’extrême droite dans la révolution ukrainienne – 7 mars 2014 – FAIR
La question néo-nazie en Ukraine – 11 mars 2014 – Huffpost
Oui, il y a des méchants dans le gouvernement ukrainien – 18 mars 2014 – Politique étrangère
Analyse : Les États-Unis se rapprochent du gouvernement de Kiev, y compris l’extrême droite – 30 mars 2014 – NBCnews
Profil : secteur droit ultra-nationaliste ukrainien – 28 avril 2014 – BBC
La question néo-nazie en Ukraine – 11 mai 2014 – Huffpost
Le fascisme revient sur le continent qu’il a détruit – 12 mai 2014 – TNR
Conflit en Ukraine : Guerrier du « pouvoir blanc » de Suède – 16 juillet 2014 – BBC
Se préparer à la guerre avec les défenseurs fascistes de la liberté de l’Ukraine  -, 30 août 2014 – Foreign Policy
La télévision allemande montre des symboles nazis sur les casques des soldats ukrainiens – 9 septembre 2014 – NBCnews
Les combattants d’Azov sont la plus grande arme de l’Ukraine et pourraient être sa plus grande menace – 10 septembre 2014 – Guardian
L’unité ukrainienne de volontaires comprend des nazis – 10 mars 2015 – USA Today
US House admet le rôle des nazis en Ukraine – 14 juin 2015 – Consortium News
Pourquoi le nouveau parti ultranationaliste ukrainien ne durera pas – 19 octobre 2016 – Atlantic Council
Camp d’été militaire hyper-nationaliste ukrainien pour enfants | NBC Left Field (vidéo) – 13 juillet 2017 – NBCnews
La réalité des néo-nazis en Ukraine est loin de la propagande du Kremlin  – 9 nov. 2017 – The Hill
Les États-Unis arment et assistent les néo-nazis en Ukraine, tandis que le Congrès débat de l’interdiction – 18 janvier 2018 – The RealNews Network
En Ukraine, des milices ultranationalistes sèment la peur dans certains milieux – 30 janvier 2018 – RFERL
Commentaire : Le problème néo-nazi de l’Ukraine – 19 mars 2018 – Reuters
La collusion de l’Amérique avec les néo-nazis – 2 mai 2018 – The Nation
L’Ukraine a un vrai problème avec la violence d’extrême droite (et non, RT n’a pas écrit ce titre) – 20 juin 2018 – Atlantic Council
Ukraine, antisémitisme, racisme et extrême droite​ – 16 octobre 2018 – Atlantic Council
Azov, le groupe ultranationaliste le plus en vue d’Ukraine, vise les États-Unis et l’Europe – 14 novembre 2018 – RFERL
Les néo-nazis et l’extrême droite sont en marche en Ukraine – 22 février 2019 – The Nation
L’ultranationalisme en Ukraine – un reportage photo – 11 avril 2019 – Guardian
Il y a un mouvement d’extrême droite qui déteste le Kremlin – 17 avril 2019 – Foreign Policy
L’Amérique forme-t-elle des néonazis en Ukraine ? – 8 décembre 2019 – DailyBeast
Le Régiment Azov ne s’est pas dépolitisé – 19 mars 2020 – Atlantic Council
Aimez, partagez, recrutez : comment une milice suprémaciste blanche utilise Facebook pour radicaliser et former de nouveaux membres – 7 janvier 2021 – Heure
Profil : Qui sont les régiments ukrainiens d’extrême droite Azov ? – 1 mars 2022 – Al Jazirah
Comment le président juif ukrainien Zelensky a fait la paix avec les paramilitaires néo-nazis sur les lignes de front de la guerre avec la Russie – 4 mars 2022 – Grayzone
Le problème nazi de l’Ukraine est réel, même si l’affirmation de « dénazification » de Poutine ne l’est pas – 6 mars 2022 – NBCnews
Le bataillon Azov de droite apparaît comme un défenseur controversé de l’Ukraine – 6 avril 2022 – Washington Post

Ht à b de MoA qui a le premier mis le doigt sur ce phénomène.

source : Bruno Bertez

Source : Reseau International

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.