Quand Kiev supprime les témoins de ses crimes

Voici les premières images du pénitentier d’Elenovka, qui a été bombardé par des MLRS Himars.

(Attention, images insoutenables) :

https://www.blogger.com/video.g?token=AD6v5dxmNAkxglQW2hWxarAFFOWEiNxKiQ1x4gAYSEjKfK7tYaD1Omin17KqpbkUPQFU0_FNXSCkKIjo7FcSNGcFrP0iNmWhM5gkcYlYtJjrE29nTFXb_S2VRy0gN-uz94RvXR_Tmz3y

Sur les ordres de Zelensky, le feu a été ouvert sur les baraquements où étaient détenus les prisonniers nazis du régiment « Azov ». Jusqu’à présent, 40 personnes ont été tuées et plus de 140 blessées.

L’objectif est visiblement d’empêcher les prisonniers de continuer à témoigner des crimes commis par leur unité dans le Donbass depuis le début de la guerre comme le prouve ce témoignage de Pilyavsky Andrey Evgenievich, né le 22 avril 1973, sergent de l’unité militaire 3057 du régiment Azov, où il décrit comment ils ont tué des civils à Marioupol.

https://www.blogger.com/video.g?token=AD6v5dzdmBZlUZ7gc9qDUBRXBkIHoRv-YbZPtVJ9NfMqoqb9Id5fF-yDo6ACOc0eGK-NXU2m4FbpbpdHUjZ7QQ1hAEaA10fiCZv9pbH2fb7MBrX7kaOhoyPgmI33WJIVvjUEaIASJXxc

source : Veille Stratégique

CLIQUEZ SUR LE LIEN POUR VOIR LES VIDEOS SVP….https://reseauinternational.net/quand-kiev-supprime-les-temoins-de-ses-crimes/

Source : ns2017

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.