Procès de Pfizer : des essais cliniques qui laissent à désirer

Quelques explications sur les suites données (ou leur absence pour les coupables!) aux dénonciations des falsifications des essais Pfizer par la société Ventavia.
Pour la FDA comme pour le gouvernement c’est « circulez il n’y a rien à voir » ou débrouillez vous toute seule pour le procès contre Pfizer.
Pour lui faciliter les choses on licencie Mme Brook Jackson au lendemain de sa lettre de lanceuse d’alerte à la FDA.

Nouvel Angle 42,4 k abonnés Procès de Pfizer : des essais cliniques qui laissent à désirer L’année dernière, Mme Brook Jakson, une femme qui travaillait pour l’un des sous-traitants impliqués dans la recherche clinique de Pfizer a fait entendre sa voix. Voici précisément ce qu’elle a déclaré au British Medical Journal « La société a falsifié des données, a levé l’insu de certains patients, employé du personnel qui n’était pas suffisamment formé et a tardé à donner suite aux effets indésirables [signalés lors de l’essai pivot de phase III du vaccin Pfizer-BioNTech] ».

Source : Youtube

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.