Pontarlier : la romance virtuelle finit à la gendarmerie

Arnaque à la romance – Les pièges de Facebook

Pontarlier : la romance virtuelle finit à la gendarmerie

Michèle a porté plainte pour tentative d’escroquerie après être tombée amoureuse d’un « brouteur » sur Facebook. Elle voudrait que son histoire serve à d’autres.

Michèle : « L’argent et l’amour ne font jamais bon ménage… » Photo DF

Michèle : « L’argent et l’amour ne font jamais bon ménage… » Photo DF

Pourtant, sa vie bien remplie est bien loin d’en faire une perdrix de l’année. Michèle a tenu pendant des années un restaurant brasserie à Besançon. Mais là…

Elle s’en veut un peu, mais après tout, il n’y a pas d’âge pour l’amour, dit-elle avec un sourire. Elle en veut par contre beaucoup à ce « Patrick Gilbert », ce drôle de gars qui a commencé à lui envoyer des messages sur Facebook. Charmant, gentil, courtois. Attachant. Puis entreprenant. Voilà Michèle qui résiste, qui le renvoie à leur différence d’âge, qui lui propose d’être seulement amis.

« Accro » à cette relation quotidienne virtuelle

« Je me sens flattée et contente d’être là pour quelqu’un », écrit joliment Michèle qui a décidé de tout consigner. « Je me laisse embarquer, ne pouvant plus me contrôler, dans un amour virtuel. »

La Pontissalienne écrit alors qu’elle devient tout simplement « accro » à cette relation quotidienne qu’elle attend chaque jour avec plus d’impatience. « Oui, il désire m’emmener dans ses voyages, car maintenant, il n’est plus seul. Je suis son cœur, son amour, sa chérie et il prendra soin de moi, me chouchoutera et m’aimera. »

« Patrick Gilbert » propose alors à Michèle de la rencontrer. Il a parlé d’elle à toute sa famille qui est heureuse pour lui. « À ce stade, je suis dans un état second et prête à le rejoindre et vivre avec lui. Je suis sur un petit nuage… »

Puis soudain, tout s’accélère. Patrick Gilbert doit partir à Abidjan car son parrain est à l’article de la mort. Arrivé à l’aéroport, il se fait voler sa carte bancaire et il a un besoin urgent de 450 euros. Ben voyons. Michèle a déjà compris. Elle voudrait tant que cette belle histoire le reste, mais elle est en face d’une arnaque manifeste. Sa belle romance de trois semaines s’effondre. Elle avec.

Michèle n’a pas payé. Au lieu d’aller à la banque, c’est à la gendarmerie de Pontarlier qu’elle s’est rendue pour porter plainte. Le gendarme lui a confié que d’autres s’en sortaient plus mal. Un homme s’est fait remettre 25 000 euros tout récemment.

« C’est un marché porteur basé sur la solitude, le manque d’amour, la sensibilité et la faiblesse des gens », écrit encore Michèle. Dans les amis de Patrick Gilbert, il y avait aussi Anne-Marie, Marie-Ange et Paulette. Michèle espère qu’elles ont, elles aussi, réagi à temps.

Et sur son Facebook, depuis ce mercredi matin, un nouvel ami vient de faire une apparition… Il a lui aussi de beaux yeux bleus.

Didier FOHR

Source : L’Est Républicain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.