Poitou-Charentes: Des gendarmes saisissent 64 chiens pour des raisons sanitaires

FAITS DIVERS Le propriétaire aurait été dépassé par ses chiens qu’il avait laissé libres de se reproduire…

Illustration de chiens

C’est une opération peu banale qui s’est déroulée mercredi au château de Marigny-Brizay, dans le département de la Vienne. Des gendarmes sont intervenus en nombre pour saisir 64 chiens parmi lesquels des chiens d’attaque qui présentaient des problèmes sanitaires, rapportent nos confrères de Centre Presse.

Le propriétaire se serait laissé dépasser par le nombre de ses chiens, qu’il laissait se reproduire en liberté. Il a même contacté la société de protection des animaux (SPA) pour proposer de leur en donner certains. Une démarche qui a intrigué la SPA qui s’est rendue sur place et a alerté les services compétents de la préfecture.

De nombreux problèmes sanitaires

Suite à l’opération, le procureur a retenu plusieurs délits et infractions, rapporte le quotidien de la Vienne, dont exploitation sans autorisation d’une installation classée, détention de chiens dangereux non stérilisés, mauvais traitement à animaux, détention de chiens d’attaque sans permis et sans autorisation, détention de chiens de catégorie 1et 2 non vaccinés contre la rage.
Les associations ont du mal à faire face à cette arrivée massive de pensionnaires dans leurs locaux, ainsi les SPA de Poitiers et de Châtellerault lancent un appel aux dons.

Source : 20 Minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.