Plainte de LREM contre Benalla: enquête classée sans suite

alexandre-benalla-lors-de-sa-sortie-de-la-prison-de-la-sante-a-paris-le-26-fevrier-2019_6155846

Alexandre Benalla lors de sa sortie de la prison de la Santé, à Paris le 26 février 2019

afp.com/JACQUES DEMARTHON

Alexandre Benalla était soupçonné d’avoir pu produire une fausse facture pour se faire rembourser l’achat d’une arme de poing stockée au QG d’En Marche.

La décision est passée inaperçue au coeur de l’été. Selon nos informations, le 18 août dernier, l’une des cinq enquêtes préliminaires – en plus de deux informations judiciaires– lancées par le parquet de Paris dans le cadre de l’affaire Benalla a été classée sans suite. Elle avait été ouverte le 30 janvier pour escroquerie, faux et usage de faux après une plainte déposée par La République en Marche (LREM).

L’ex-chargé de mission de l’Elysée était soupçonné d’avoir pu produire une fausse facture pour se faire rembourser l’achat d’une arme. Ce que les investigations n’ont pas pu démontrer. Au terme d’un peu moins de sept mois d’enquête confiée à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP), le parquet de Paris a considéré que l’infraction était “insuffisamment caractérisée”.

Lire la suite : L’Express

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *