PHOTOS. Affaire Anaïs Guillaume: les gendarmes ne sont par repartis les mains vides des propriétés de son ex-compagnon

En présence du juge d’instruction et de Philippe Gillet, les gendarmes ont mené, ce mercredi 15 juin, des fouilles dans l’ex-domicile et la ferme de l’agriculteur ardennais, principal suspect dans ce dossier.

ACTUALISATION JEUDI 16 JUIN

Menottes aux poignets et portant un vêtement pare-balles, Philippe Gillet, le principal suspect dans l’affaire de la disparition d’Anaïs Guillaume, a assisté ce jeudi 15 juin 2016 à des fouilles menées à Margut et à Fromy, dans les Ardennes.

Refusant toute communication, les gendarmes auraient découvert des éléments qui ont été mis sous scellés et devraient faire l’objet prochainement d’analyses scientifiques

————————————————————————————————————

ACTUALISATION A 15 h 30  : Les fouilles sont terminées dans la maison de Philippe Gillet à Margut. Les gendarmes sont actuellement dans la ferme qui appartient à l’ex-compagnon d’Anaïs Guillaume à Fromy. Ils semblent s’intéresser à une zone située près de l’étable.

Le dispositif de gendarmerie est important. Toutes les voies d’accès à la ferme sont bloquées et un radar du BRGM fait partie de l’équipement mis en oeuvre. Il faut savoir que cette ferme a déjà été fouillée en avril 2015.

ACTUALISATION 11h15 : Vers 11h15 un fourgon de la gendarmerie est arrivé sur place. Les enquêteurs en ont sorti des pelles, des pioches et des débrousailleuses… Un chien de la brigade cynophile de la gendarmerie a également été amené sur place pour passer au peigne fin les lieux.

 

Gendarmes et enquêteurs scientifiques ont investi une exploitation agricole à Margut, ce mercredi matin, vers 10 h45. Ils y mènent des fouilles, dans le cadre de l’enquête sur la disparition d’Anaïs Guillaume.

Cette jeune femme âgée de 21 ans a disparu dans la nuit du 16 au 17 avril 2013, après avoir passé la nuit avec Philippe Gillet, agriculteur à Fromy. Philippe Gillet est actuellement en détention préventive, mis en examen le 14 janvier dernier pour meurtre.

Il a été extrait de sa cellule et assiste actuellement aux fouilles dans sa maison d’habitation en présence d’un juge d’instruction.

Source : L’Union

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.