Perpignan. La gendarmerie cherche les propriétaires de 550 objets volés

6150605_7La gendarmerie des Pyrénées-Orientales a lancé un appel à témoins afin de retrouver les propriétaires de 700 objets volés entre septembre 2016 et mai 2017. | FOTOLIA

La gendarmerie des Pyrénées-Orientales a lancé un appel à témoins afin de retrouver les propriétaires de 700 objets volés entre septembre 2016 et mai 2017. Une cellule spéciale a été ouverte à Perpignan, mais l’opération se révèle très complexe. 150 objets ont déjà été récupérés.

La gendarmerie des Pyrénées-Orientales est à la recherche des propriétaires de 700 objets volés. Mi-février, les gendarmes ont lancé un appel à témoins après avoir intercepté un réseau de cambrioleurs qui sévissait dans la région. 1 500 éléments avaient été dérobés entre septembre 2016 et mai 2017.

La moitié des objets ont été identifiés et rendus aux propriétaires. Les autres ont été stockés à la gendarmerie de Perpignan. Un mois après le lancement de l’opération, 230 personnes se sont rendues au commissariat, mais seulement une dizaine a reconnu des objets leur appartenant, rapporte France Bleu Roussillon.

Un processus complexe

Au total, 150 objets ont été identifiés. « Il fallait passer par le biais des médias et d’un appel à témoins afin de faire venir des gens pour reconnaître, explique le lieutenant-colonel Faury du groupement de gendarmerie des Pyrénées-Orientales, qui juge le bilan satisfaisant. Les gens peuvent très bien décrire un objet mais quand ils les voient, ils les reconnaissent de façon systématique ».

#Gard Une équipe de 20 individus, auteurs de plus de 1500 cambriolages entre #Perpignan et #Cannes au cours des 6 derniers mois, interpellée lors de 2 opérations → Au total, 1100 bijoux, 6,5 kilos d’or, 37 000€ et 40 montres de luxe ont été saisis

Pour ce faire, les forces de l’ordre suivent un protocole précis : elles vérifient si les dates du vol correspondent, consultent des factures d’achat ou un dépôt de plainte pouvant attester du vol et présentent un catalogue de photos du type de bien recherché. Les choses se compliquent parfois quand plusieurs personnes viennent pour le même objet.

Jusqu’à la fin du mois de mars

« Il faut amener si possible une copie de la plainte avec la liste des objets qui ont été volés et des photos de ce qui a été volé, pour qu’on puisse comparer et éviter ces doublons sur des reconnaissances », détaille le lieutenant-colonel. Si le propriétaire est identifié, un juge d’instruction est chargé de rendre une ordonnance. Une procédure qui peut prendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

Perpignan : la gendarmerie recherche les propriétaires d’objets volés http://dlvr.it/QGHdwX 

À la fin du mois de mars, les objets restés orphelins deviendront la propriété de l’État et seront revendus aux enchères. Si vous pensez être propriétaire d’un de ces objets volés, appelez la cellule de gendarmerie en charge de l’enquête au 06 12 96 40 54 ou déplacez-vous au commissariat de Perpignan.
Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.