PERONNE (80) Le gendarme manquant de courtoisie sera sanctionné

Une voiture de gendarmerie s’est garée sur une place réservée aux handicapés. Maladroit mais pas interdit. Le chauffeur sera sanctionné.

Du bleu sur un parking bleu : l’image a choqué beaucoup de Péronnais.

Du bleu sur un parking bleu <134>: l’image a choqué beaucoup de Péronnais.

C’est un homme en colère qui s’est présenté, vendredi 20 février, vers 11 h 20 dans notre bureau de Péronne. José Da Costa habite Villers Carbonnel. Handicapé, il a une carte l’autorisant à stationner sur les places réservées aux handicapés. «  Je suis allé place Daudré pour me garer sur l’emplacement réservé aux handicapés et aller à la pharmacie. Il était onze heures pile. J’ai vu du monde, des gens qui prenaient des photos et j’ai découvert que la place réservé était occupée par une voiture de gendarmerie. Je me suis garé juste derrière elle, je suis descendu et j’ai pris moi aussi une photo car j’étais scandalisé par ce manque de respect. Le gendarme est arrivé quelques minutes après, il n’a même pas eu l’amabilité de s’excuser. Il n’a rien dit. Il est monté dans sa voiture, et il a juste fait un signe du bras et de la main pour me demander de bouger ma voiture. De nombreuses passants et des clients de la pharmacie ont assisté à la scène. Tous étaient outrés  ». Et la colère de José Da Costa s’est renforcée quand il a découvert qu’au même moment, à quelques mètres de là, les policiers municipaux verbalisaient les voitures des automobilistes qui n’avaient pas mis leur disque. « Ils auraient mieux fait de venir verbaliser ce gendarme. C’est une véritable honte.  »

Les policiers municipaux étaient effectivement occupés à aligner le non respect de la zone bleue (un billet doux glissé sur le pare-brise de la voiture d’un des journalistes confirme l’horaire). Et ils venaient de verbaliser la voiture d’un restaurateur, très en colère lui aussi  après avoir appris la nouvelle qui a très vite fait le tour du quartier : «  Au lieu d’emm… les gens qui travaillent avec leur PV, ils feraient mieux de faire respecter les places pour handicapés  », lâche-t-il.

Légalement, les gendarmes sont autorisés à stationner où ils le souhaitent. Mais par courtoisie, ils évitent de se garer sur un emplacement pour handicapés. Emplacement qui, en plus d’être matérialisé par de la peinture bleue, doit être sujet à un arrêté municipal, au risque de rendre les PV caduques. Il en existe un place Daudré, mais il n’y en a pas à d’autres endroits, comme les emplacements devant les supermarchés péronnais.

La région de gendarmerie, très à cheval sur le comportement de ses troupes, a identifié le chauffeur, nous indique-t-on en haut lieu ce samedi 21 février. « Pour son comportement contraire à l’intérêt général, il sera lourdement sanctionné. »

Source : Le Courrier Picard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.