Permis piétons : la dernière avec les gendarmes

Un premier document de compétences.
Un premier document de compétences.

Sous des appellations différentes, avec des organismes, associations, services différents, l’apprentissage des règles de circulation piétonne et des campagnes de prévention sont organisés dans les établissements scolaires depuis des décennies ; en particulier depuis 2006, l’association Prévention MAIF, avec la gendarmerie nationale, conduit l’opération nationale «Permis piétons pour tous les enfants».

Derrière le slogan «On n’est jamais aussi bien protégé que par soi-même», des règles de circulation piétonne, la prise de conscience de la responsabilité individuelle à travers un ensemble de précautions, de réflexes, d’astuces… Pédagogie ludique avec délivrance d’un permis piéton.

La promotion 2017 de l’école Pierre-Guillard – précisément les récipiendaires de 2 classes de cours élémentaire 2 (CE2) d’Évelyne Mauran et Hélène Muguerza, ainsi que les CE2 qui avec des CE1 composent la classe de François Clergeot — a été accueillie selon la tradition à l’hôtel de ville par le 1er adjoint, Jean-Paul Pène, rejoint par le gendarme Stéphan Bonneton (référent permis piéton qui a assuré cette session). Protocole avec appel individuel, réception du fameux document, avant le goûter offert par la mairie.

Les récipiendaires

Léna B., Samuel B., Louan C., Théo Cl., Samuel C., Maelys D., Evan D.-L., Maxence D.-B., Jordan D., Fanny D., Flore-Elise D.-F., Nahéla D. d S., Eglantine F., Margot G., Chris G.-O., Léa G.-A., Alicia J., Noelly L., Valentin M., Adam M., Nelson M., Sahory M., Maeva T.-L., Isis U., Jessica B., Téo B., Julie C., Mathys C.-C., Aravelo C., Léa C., Clara C., Maxime D., Aurélien D., Ilian D., Pierre D., Jean F., Carla J.-F., Fanny L., Timéo L., Oscar L.-T., Baptiste M., Jessica M., Lisa P., Alexis R., Sony R., Samia V.

Pour tous, des connaissances, des acquis, d’une base à raviver, compléter jusqu’à l’âge de passer l’autre permis (deux-roues et autres véhicules à moteur). Quant à cette opération, elle ne verra plus la participation de la gendarmerie, l’information en est parvenue dans les brigades. Un volet prévention qui s’inscrivait dans le cadre des relations de proximité entre les gendarmes et la population ; quelles seront les prochaines modalités ?

Source : La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.