Perdu, un homme atteint d’Alzheimer retrouvé en hypothermie par les gendarmes, près de Toulouse

Atteint d’Alzheimer, un homme de 72 ans ne retrouvait plus le chemin de son domicile, jeudi 7 décembre 2017, près de Toulouse. Les gendarmes l’ont retrouvé en le géolocalisant.

Les gendarmes de Haute-Garonne ont retrouvé un homme perdu, incapable de se repérer, près de Toulouse, dans la nuit du vendredi 8 décembre 2017. (©Illustration / Sirpa)

Un homme atteint de la maladie d’Alzheimer ne retrouvait plus le chemin de son domicile, dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 décembre 2017, à Grenade (Haute-Garonne), près de Toulouse. Incapable d’indiquer où il se trouvait aux gendarmes de Haute-Garonne, un important dispositif a été déployé pour le retrouver.

Géolocalisé grâce à son téléphone portable

Il est 20h22, jeudi, quand une femme appelle le centre opérationnel de la gendarmerie de Toulouse pour signaler la disparition inquiétante de son mari. L’homme âgé de 72 ans « a récemment fait un AVC et est susceptible d’avoir un début d’Alzheimer », écrivent les gendarmes de Haute-Garonne sur leur page Facebook. Domicilié à La Salvetat-Saint-Gilles (31), il était parti en voiture dans l’après-midi. Ne le voyant pas revenir, sa femme a fait part de son inquiétude en téléphonant aux gendarmes.

Les  gendarmes réussissent à le joindre sur son téléphone portable. L’homme indique « qu’il est désorienté et qu’il ne sait pas où il se trouve ». Grâce à des moyens techniques, il est localisé dans le secteur de Castelnau-d’Estrétefonds, à plus de 30 km de sa maison. Plusieurs unités sont mobilisées avec les moyens des gendarmes de Fronton, Saint Jory, Grenade et Beauzelle. Le Peloton de surveillance et d’intervention de la Gendarmerie (PSIG) de Colomiers renforce ensuite ce dispositif, rejoint par le Groupe Nuit de Surveillance et d’Intervention (GNSI) Mirail à partir de 23 h.

Retrouvé en hypothermie

Sous la directive du capitaine Ventura, qui commande les gendarmes de Grenade, diverses géolocalisations sont lancées. Ce n’est qu’à 4 h du matin que le mari est découvert « couché au sol, vivant mais en légère hypothermie, en bordure de la Save, sur la commune de Grenade ». L’homme est rapidement pris en charge par les secours pour une hospitalisation à la clinique de l’Union. Ses jours ne sont plus en danger.

Source : Actu.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.