Pas-de-Calais: La gendarmerie retrouve sur Facebook les propriétaires de bijoux volés

FAITS DIVERS Un appel à témoins a permis de retrouver rapidement les véritables propriétaires de bijoux volés en mars…

L'appel à témoins passé sur Facebook par les gendarmes

L’appel à témoins passé sur Facebook par les gendarmes – Facebook

Des victimes contentes, et des malfaiteurs en mauvaise posture. La gendarmerie du Pas-de-Calais a été bien inspirée, en mars, de publier sur son compte Facebook les photos de bijoux retrouvés chez des receleurs présumés: selon la Voix du Nord, les enquêteurs estiment avoir ainsi pu prouver la culpabilité de plusieurs mis en cause.

L’action des gendarmes avait été entamée à la suite d’une vague de cambriolages dans le Pas-de-Calais en février et mars. Plus d’une cinquantaine de bijoux ont été retrouvés lors d’une série de perquisitions. Mais pour prouver que les bagues, montres, boucles d’oreilles et autres objets de valeur avaient bien été soustraits à leurs propriétaires légitimes, encore fallait-il retrouver ces derniers.

S’armer de patience

C’est apparemment chose faite pour certains. Les propriétaires reconnaissant leurs effets volés n’avaient qu’à appeler un numéro de téléphone pour se signaler, en se munissant de preuves de leur bon droit (photos personnelles des bijoux, etc.). Il leur faut maintenant s’armer de patience: avant de retourner chez eux, les bijoux retrouvés vont servir de pièce à conviction dans le cadre de la procédure judiciaire.

Dans la Voix du Nord, la gendarmerie indique que les personnes mises en cause sont âgées en moyenne de 18 à 20 ans et sont en général «bien connues» des forces de l’ordre pour des faits similaires. «Tous les services de police ou gendarmerie devraient pratiquer de cette façon…», commente, sur Facebook, une victime qui n’a pourtant pas retrouvé son bien.

Source : 20 Minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.