Ouistreham. Les gendarmes à la recherche de migrants

Ce campement de fortune a été découvert ce mardi matin 26 avril par les gendarmes près d'Ouistreham.

Ce campement de fortune a été découvert ce mardi matin 26 avril par les gendarmes près d’Ouistreham. | Ouest-France

Dans le cadre de l’état d’urgence, les gendarmes mènent de vastes opérations de contrôle, cette semaine dans le Calvados. Ce mardi 26 avril, ils étaient à Ouistreham.

Contrôles sur les routes, dans les gares ferroviaires ou maritimes, aux abords des aéroports. Toute cette semaine, près de 180 gendarmes sont mobilisés dans le Calvados pour procéder à des contrôles de flux dans le cadre de l’état d’urgence. Objectif : lutter contre le terrorisme, toutes formes de violences routières mais aussi procéder à une surveillance des flux migratoires. Sur réquisition du parquet, ils sont autorisés à fouiller les véhicules, notamment pour rechercher la présence de produits stupéfiants.

Vaste opération de contrôles et de surveillance… par OuestFranceFR

D’importants moyensDans ce contexte, une vaste opération a été menée à Ouistreham ce mardi 26 avril 2016. Avec le renfort d’un hélicoptère venu de Rennes, la vedette Pronéo de la brigade nautique de la gendarmerie, des motards équipés d’engins tout terrain, ils ont découvert des abris de fortune.

 Rejoindre l’Angleterre” C’est le genre d’opérations que nous menons depuis les attentats du 13 novembre, explique Mickaël Sorre, commandant de la compagnie de gendarmerie de Caen. Ce n’est pas la première fois que nous retrouvons ce type d’abris de fortune ici. Ils ne permettent de s’abriter que quelques heures. “ C’est là que les migrants se cachent ” entre deux embarquements en gare maritime “. Ils cherchent à gagner l’Angleterre de manière clandestine via les ferries.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *