Originaires de Kabylie : Trois chrétiens arrêtés par la gendarmerie

Originaires de Kabylie : Trois chrétiens arrêtés par la gendarmerie

Originaires de Kabylie : Trois chrétiens arrêtés par la gendarmerie

Trois personnes accusées de Prosélytisme ont été arrêtées par les agents de la gendarmerie dans la wilaya de Chlef à 200 km au sud-ouest de la capitale Alger, a t-on appris aujourd’hui 21 décembre. Les trois hommes mis en cause seraient originaires de Tizi Ouzou en Kabylie.

Arrêtées suite à des informations parvenues aux services de la gendarmerie, les trois hommes âgés entre 40 et 50 ans, ont reconnu avoir fait le déplacement dans la wilaya de Chlef pour prêcher le christianisme. Ils étaient contrôlés en possession de bibles et des documents en lien avec la religion chrétienne.

Les enquêteurs de la gendarmerie ont transféré les dossiers des trois mis en cause à la justice. Les trois missionnaires ont été libérés en attendant leurs jugements.

Le Prosélytisme est interdit en Algérie depuis la signature de l’ordonnance du 06 mars 2006 par le chef de l’Etat Abdelaziz Bouteflika « fixant les conditions et les règles de l’exercice des cultes autres que musulmans ».

L’ordonnance  en question prévoit des sanctions pénales : « Sous réserve de peines plus graves, est puni d’un emprisonnement de deux à cinq ans et d’une amende de 500 000 à un million de dinars algériens quiconque incite, contraint ou utilise des moyens de séduction tendant à convertir un musulman à une autre religion, ou en utilisant à cette fin des établissements d’éducation, de santé, à caractère social ou culturel, ou institutions de formation, ou tout autre établissement, ou tout moyen financier ; fabrique, entrepose ou distribue des documents imprimés ou montages audio-visuels, ou tout autre support ou moyen qui visent à ébranler la foi d’un musulman » (art. 11).

Source : Observalgérie

Lire également :

21 décembre 2017 à 18:46

Inquisition en Algérie/ Des chrétiens kabyles arrêtés par la gendarmerie à Chlef

Trois chrétiens kabyles ont été arrêtés par la gendarmerie à Chlef aujourd’hui, accusés de Prosélytisme, chose qui est interdite en Algérie depuis 2006 par Bouteflika.

Les trois personnes arrêtées étaient en possession de bibles et des documents en lien avec la religion chrétienne. La gendarmerie a constitué un dossier d’accusation et l’a transféré à la justice en attendant le jugement.

Contrairement à la « Da3wa » en islam, ce qui est protégé par la constitution algérienne, le Prosélytisme (Chrétien) est interdit en Algérie depuis la signature de l’ordonnance du 06 mars 2006 par Bouteflika, fixant les conditions et les règles de l’exercice des cultes autres que musulmans.

Ci-dessous l’ordonnance en question:

« Sous réserve de peines plus graves, est puni d’un emprisonnement de deux à cinq ans et d’une amende de 500 000 à un million de dinars algériens quiconque incite, contraint ou utilise des moyens de séduction tendant à convertir un musulman à une autre religion, ou en utilisant à cette fin des établissements d’éducation, de santé, à caractère social ou culturel, ou institutions de formation, ou tout autre établissement, ou tout moyen financier ; fabrique, entrepose ou distribue des documents imprimés ou montages audio-visuels, ou tout autre support ou moyen qui visent à ébranler la foi d’un musulman » (art. 11).

Source : Kabylie actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.