Nucléaire : pourquoi l’Armée continue de surveiller un atoll polynésien

2186440_nucleaire-pourquoi-larmee-continue-de-surveiller-un-atoll-polynesien-web-tete-0301858611519De 1976 à 1996, 147 essais nucléaires ont été menés par la France sur les atolls de Mururoa et de Fangataufa. – FRANCOIS MORI/AP/SIPA

Le système Telsite 2 est destiné à prévenir un effondrement de bloc corallien, pouvant provoquer une vague géante. Mururoa a été pendant 30 ans le théâtre d’essais nucléaires français.

Mieux vaut prévenir que guérir. Ce dicton, l’armée française a décidé de l’appliquer à la lettre concernant la déformation de l’atoll de Mururoa. Les autorités civiles et militaires de Polynésie française ont en effet inauguré, ce jeudi, leur nouveau système de surveillance baptisé Telsite 2. Marquant « le terme d’un chantier de modernisation  commencé en 2015 et représentant un budget dépassant les 100 millions d’euros », précise…

Lire la suite : Les Echos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.