Neuf-Brisach Jusqu’à 3 ans ferme pour les incendiaires d’un véhicule de gendarmerie

Cinq amis, tous de jeunes adultes, ont été reconnus coupables d’avoir incendié, dans la cour d’une caserne, un véhicule de gendarmerie le 30 décembre. Les peines vont de 6 mois à 3 ans ferme.

Le véhicule de gendarmerie incendié. Archives DNA/Patrick Kerber

Le véhicule de gendarmerie incendié. Archives DNA/Patrick Kerber
A l’origine des faits, deux frères jumeaux de Neuf-Brisach ont vu leurs permis de conduire annulés faute de point à la fin de 2016. Ils ont décidé de se venger et ont demandé de l’aide à leurs amis. Un seul leur dira que leur projet, mettre le feu à la caserne et à une voiture, est tordu. Les deux frères trouvent quand même trois camarades pour les aider. Un ne fera que les convoyer. Mais c’est chez lui que les bouteilles d’essence seront remplies. Un autre reconnaît s’être contenté d’incendier le portail de la gendarmerie. Le dernier comparse dit ne se rappeler de rien car trop saoul. Mais il était sur place, et à l’intérieur de la caserne. Restent les deux frères, dont un nie farouchement: il prétend avoir passé sa nuit avec des prostituées à Colmar. L’enquête, notamment par le biais de la vidéosurveillance, les a tous formellement identifiés. Le chauffeur est condamné à 6 mois de prison ferme et 12 mois de sursis mise à l’épreuve. Les deux autres amis écopent d’une peine de 2 ans de prison avec maintien en détention. Les deux frères, principaux auteurs, sont condamnés à 3 ans de prison ferme avec maintien en détention.
Source : L’Alsace

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.