Mourir pour des politiques, ça je n’en veux plus

Les militaires de « Place d’Armes » appellent à une « Marche de la fierté française » le 26 mars prochain, à Paris. Jean-Pierre Fabre-Bernadac, ancien capitaine de gendarmerie et officier de l’armée de terre, est venu nous présenter cet événement.

Le 14 avril 2021, les militaires de « Place d’Armes » et lui avaient fait grand bruit en adressant une tribune directement à nos gouvernants, appelant « au retour de l’honneur » et dénonçant le délitement de la France. Une prise de position forte qui a résonné d’autant plus distinctement dans l’opinion publique, que l’armée se fait habituellement appeler la Grande Muette, du fait de son devoir de réserve.

Aujourd’hui, alors que le conflit russo-ukrainien donne le ton de l’actualité sans manquer de faire des émules, ils souhaitent passer de l’appel à l’action : « Le 26 mars prochain, retrouvons-nous à Paris pour exprimer [notre] colère en un défilé silencieux auquel participeront généraux, blessés de guerre, membre de la protection civile, élus locaux et civils. »

Sous réserve de modification de la préfecture de police de Paris, la marche débutera sur la place Denfert-Rochereau et se terminera aux Invalides.

Cette marche pourrait avoir d’autant plus de retentissement que la France est en plein questionnement avec les tensions entre l’Ukraine et la Russie : « Je suis choqué par le traitement médiatique. Je vois l’autre jour Le Point titrer que la France est prête. Mais, est prête à quoi ? L’Armée de Terre française, c’est 400 chars, en face ils en ont 4 000, faut pas dire n’importe quoi ».

Source : Place d’Armes

https://www.place-armes.fr/nosactions?utm_campaign=bf0c9723-fbb0-429d-a98c-458d527db04b&utm_source=so&utm_medium=mail&cid=b87de56d-afa8-4819-86cd-eed1bd8cdaf4

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.