Motards, une balade avec les gendarmes ?

Le commandant Emmanuel Weber, responsable de l'Escadron départemental de sécurité routière du Calvados, veut changer le regard sur les motards de la gendarmerie.

Le commandant Emmanuel Weber, responsable de l’Escadron départemental de sécurité routière du Calvados, veut changer le regard sur les motards de la gendarmerie. | Gendarmerie nationale

Les motocyclistes de la gendarmerie organisent une randonnée à travers la Suisse normande, le dimanche 28 septembre. Objectif : allier plaisir et conseils de sécurité.

Se balader en deux-roues sur les routes de Suisse normande, escortés par des motards de la gendarmerie ? C’est possible. L’Escadron départemental de sécurité routière du Calvados (1), basé à Caen, organise une randonnée moto le 28 septembre, au départ d’Aunay-sur-Odon.

Ce type de rendez-vous existait encore, il y a une dizaine d’années. Le commandant Emmanuel Weber, responsable de l’EDSR, a voulu le remettre au goût du jour. « Sur 121 accidents depuis le début de l’année, en zone gendarmerie, 35 impliquent des deux-roues motorisés, scooters ou motos. Deux pilotes ont été tués. Donc il y a nécessité de monter des actions qui sortent du circuit traditionnel. »

Balade et atelier

« Le matin, on propose un road-book, un circuit de 100 km à suivre en Suisse normande, sur de petites routes, peu empruntées et dans un cadre agréable », détaille-t-il. Lors des pauses, les participants se verront soumettre des questions sur le Code de la route et sur le patrimoine touristique. La sortie est limitée à 100 machines, de plus de 125 cm3. Une vingtaine de motards en uniforme les encadreront.

Un repas en commun est organisé à l’escadron de gendarmerie mobile d’Aunay. Sur place sera monté un mini-village, avec le concours de la préfecture, d’équipementiers et de concessionnaires. Il sera ouvert à tout public, y compris à ceux qui ne participent pas à la randonnée du matin.

« On organisera divers ateliers sur la maniabilité, le freinage d’urgence et la sensibilisation aux facteurs aggravants comme l’alcool. » À gagner : casque, blouson, gants…

Une opération « sans moralisation, insiste l’officier, pour changer le regard sur le motard de la gendarmerie, qu’on voit traditionnellement posté sur le bord de la route. Le deux-roues, c’est un univers de passionnés. Comme nous. Mais on veut que cette passion reste un plaisir. Pas un drame. »

Dimanche 28 septembre, randonnée moto. Départ à l’escadron de gendarmerie mobile, 29, rue de Vire, à Aunay-sur-Odon. Inscriptions au 02 31 35 95 32 ou par courriel edsr14@gendarmerie.interieur.gouv.fr. Seul le repas du midi est payant : 16,50 €. Village ouvert à partir de 14 h.

(1) Un EDSR regroupe toutes les unités de la gendarmerie d’un même département, à motos ou en voitures, qui ont pour mission essentielle de lutter contre l’insécurité routière.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.